Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza
Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Maître du jeu
Terra : 10710
Jeu 14 Fév - 14:01
Il est vers 8h quand l'incident se produit. Vous êtes dans le pensionnat, prêts à monter les marches pour vous diriger vers la salle de cours. Vous voyez quelques couples fêter la Saint-Valentin, notamment avec quelques chocolats offerts et parfois, des personnes qui s'enlacer, mais en dehors de ça, la plupart des élèves se conduisent comme d'habitude. Pour vous, ce n'est qu'une journée classique, du moins, vous le pensez. Au loin, vous voyez un élève qui court dans la foule avant de tomber et d'entendre le bruit de quelque chose qui se brise, une grande fiole. Instantanément, vous voyez une fumée rose apparaître et envahir petit à petit l'accueil, puis les étages du bâtiment principal. Cette fumée, vous en avez respiré, et vous ne savez pas ce que c'est, mais vous n'êtes pas les seuls. Toutes les personnes présentes lors de l'incident en ont respirés et vous croisez le regard de quelqu'un.

Aussitôt que vous essayez de vous éloigner, vous remarquez que quelque chose cloche. Oui, vous êtes comme retenus par une force qui vous dépasse, que nul ne peut briser. Qu'est ce qu'il y avait dans cette fiole pour que vous ne puissiez plus vous éloigner? Et surtout, quand cela va-t-il s'arrêter? Pour l'instant, vous découvrez la situation, en attente d'informations plus officielles.
Revenir en haut Aller en bas
Ashestrasza Écaillerubis
Élève de la classe 1-B
Ashestrasza Écaillerubis
Terra : 11370
Lun 18 Fév - 11:49
image de la tenue:
[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza C4fc2410

[EVENT SAINT-VALENTIN] SARAH ET ASHESTRASZA
Ashestrasza se dirigeait donc comme à son habitude vers l’ascenseur non loin des marches pour monter.. en effet, son imposant et long corps de serpent n'était pas des plus adapté pour escalader des marches si courte et peu profonde. Cependant elle avait bien moins de mal avec la descente, il lui suffisait de se laisser glisser le long des marches jusqu'en bas, et il n'était pas vraiment possible pour elle de perdre l'équilibre avec ça.

Elle était donc là, vêtu d'un t-shirt bleu, jupe noir, ceinture marron et les cheveux attaché en queue de cheval à attendre l'ascenseur au moment où l'incident eu lieu. Sa nature méfiante et assez connaisseuse de diverse toxine de par le fait qu'elle en soit elle même dotée l'aura incitée à essayer de prendre de la distance avec le nuage rose .. mais sa vitesse de propagation et le fait d'être recluse dans un bâtiment l'aura finalement forcé à en inhaler malgré elle.

Le reptile se sera vite rendu compte à l'odeur que le produit était relativement inoffensif.. elle observa donc vaguement les gens autour alors que la perplexité et l'incompréhension semblait régner dans le hall. Ce tour d'horizon conduisit Ash' à croiser le regard d'une jeune femme blonde possédant de beaux yeux bleu. Très probablement Humaine, elle mit d'ailleurs quelques secondes à réaliser que c'était une femme de sa classe, mais peu importe. Les surveillants s'occuperont probablement du gêneur et de son produit rose étrange, et il était donc temps d'aller en cours.

De ce fait, et alors qu'elle tentait de tourner le dos à sa collègue de classe pour aller à l'ascenseur, son cœur se serra de manière encore inédite. Elle n'avait pas du tout envie de s'éloigner. Sa queue s'agitait très vaguement de manière à avancer maiiiis ... Ca s'arrêtait là. Elle voulait aller lui parler, elle sentait que c'était important, que ses sens lui exigeait de le faire. Pourquoi si soudainement ? Ca n'était pas la première fois qu'elle la voyait pourtant. Elle se retourna donc à nouveau, cherchant du regard la blonde, si elle avait bougée ou autre, peut être était elle montée pour sa part ? Elle se dressa même un peu sur sa queue pour dépasser les élèves d'une tête et la retrouver. Graphiorum

_________________
[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza Tenor[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza Original
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Von Carstein
Élève de la classe 1-B
Sarah Von Carstein
Terra : 12817
Ven 22 Fév - 0:44
EVENT SAINT-VALENTIN
La définition de la folie, c'est de refaire toujours la même chose, et d'attendre des résultats différents.

C'était une mauvaise journée aujourd'hui, pour la jeune allemande. En effet, dès le réveil, elle se sentait étrangement mal. Son esprit habité par ses nombreux cauchemars habituel commence à la torturer de plus en plus, chaque nuit, chaque soir. Une longue torture, longue et sans fin, forçant Sternreik à entendre la moindre goûte d'eau tomber, le moindre bruit de pendule. Elle ne pouvait trouver le sommeil, ni se reposer, car elle entendait tout. Elle entendait absolument tout, et c'était à en perdre l'esprit.

Comme à son habitude, elle s'habilla très rapidement dans une tenue très sobre et luxueuse, sûrement assez cher dans la mode actuelle européenne sûrement bien différente d'ici. Elle agrippa son porte-vue et son stylo, car ce sont les seules choses que la jeune surdouée avait besoin. Après avoir rencontré sur le chemin les habituels manants qui venaient quérir à la jeune blonde les réponses aux exercices, ou de l'aide pour le futur contrôle en l'échange d'une pseudo amitié à sens unique tout à fait médiocre, qui n'arrivait pas d'ailleurs à donner l'illusion d'une réelle amitié à Sarah Von Carstein (elle n'était pas si douée pour au final n'être que naïveté après tout), l'européenne sillonna les couloirs avant d'observer de loin l'étrange femme serpent de très loin qui lui faisait tant peur habituellement. En effet, Sarah n'aime pas vraiment les créatures magiques qui ne sont pas humaines tout comme elle. De par son éducation, et surtout de sa meilleure amie, la science, les hybrides sont des créatures inconnues qui ne respectent pas les formes de l'évolution conventionnel. Comment devait-elle les considérer ? Comme des hommes ? Comme des animaux ? Pour l'heure, tant de questions se posaient pour Sarah, trop de questions, tandis que l'aspect des hybrides la terrorisait. Elle était pétrifiée de peur à chaque fois qu'elle voyait cette femme, encore plus lorsqu'elle voyait les femmes-félins qui s'amusent en général à jouer de cette phobie avec elle. Tandis qu'elle tentait d'esquiver cette personne, elle observait un étrange nuage s'approcher d'elle, elle eu pour réflexe de cacher sa bouche derrière sa manche, malheureusement trop tard. Elle gardait les yeux fermés, avant de lentement les rouvrir en direction de la femme serpent qui dépassait tout les autres élèves de plusieurs têtes.

Mince, tout les efforts de Sarah pour éviter la conversation et l'humiliation s'envolèrent, elle semblait la chercher. Cependant, petit à petit, une étrange sensation se forma au creux de sa poitrine, une envie d'aller lui adrésser la parôle, une envie de la rencontrer, de rester à ses côtés... Mélangé tout de même avec son effroi habituel. Sarah ne bougeait pas, se questionnant sur cette étrange sensation qu'elle ne pouvait combattre, malgré son intellect plus que résistant à ce genre de désirs idiots. En effet, possédant une force d'esprit colossale, il est assez difficile généralement de manipuler la volonté de la jeune berlinoise. Elle restera alors plantée ici un moment, attendant la réaction du serpent qui la cherchait, en gardant son porte-vue serré contre sa poitrine.

Sarah Von Carstein était terrorisée.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Terra : 10710
Ven 22 Fév - 0:49
Il ne fut pas longtemps avant de comprendre que quelque chose n'allait pas et qu'il était urgent d'agir. Beaucoup pensèrent à un philtre d'amour ou autre chose du genre. C'est la journée entière qui se retrouvait chamboulée, du fait que certaines personnes, de différentes classes, ne pouvaient pas faire cours dans leur salle respective. Très vite, une certaine stupeur s'installa dans les couloirs, avant de recevoir un communiqué officiel de la part de la direction, par les enceintes du pensionnat.

Suite à l'exposition des élèves à une fumée provenant, à première vue, d'un philtre d'amour, les élèves sont invités à prendre le maximum de précautions concernant cet incident. Nous sommes en train de regarder la composition du philtre afin de vous donner au plus vite un antidote. À défaut de ne pas avoir en avoir, les effets de la potion dureront 24 heures. Tout les élèves se retrouvant avec une personne qui ne sont pas de leur classe seront dispensé de cours à titre exceptionnel. Un résumé vous sera envoyé par mail. D'autres informations vous serons communiquées en cours de journée. Bonne matinée à vous!

Vous vous regardez mutuellement, comprenant que vous ne pouvez plus vous éloigner l'un de l'autre pendant une journée et une nuit complète. Rapidement, vous respectez les consignes indiquées. Les personnes qui peuvent avoir cours iront dans les salles, comme d'habitude, les autres peuvent soit rentrer dans leur dortoir, soit sortir à l'extérieur du bâtiment, afin de ne pas perturber les cours. Inhabituellement, il y avait beaucoup de monde à l'extérieur du pensionnat, du fait que beaucoup de personnes étaient reliées à une autre qui n'étaient pas de leur classe. Et vous, quel sera votre situation suite à cette annonce?
Revenir en haut Aller en bas
Ashestrasza Écaillerubis
Élève de la classe 1-B
Ashestrasza Écaillerubis
Terra : 11370
Ven 22 Fév - 2:39
[EVENT SAINT-VALENTIN] SARAH ET ASHESTRASZA
La jeune femme serpent avait donc retrouvé la trace de la jeune blonde tout en écoutant le message vocal au dessus de sa tête... Elle plissa les yeux, ne sachant pas réellement si elle devait trouver la situation dramatique ou non.
En soit, à part les sensations que regarder l'humaine lui procurait, ça ne changeait pas grand chose pour leurs cours, du moins elle le pensait.

Il restait juste une problématique où elle n'avait pas réellement de talents particulier .. la première approche. Dire bonjour à quelqu'un n'a rien de sorcier.. mais elle n'avait jamais ressenti un tel désir d'approcher quelqu'un, ça changeait toute la donne. De plus la jeune femme s'était mise à la fixer depuis un petit moment maintenant, complètement figée .. est ce qu'elle l'attendait ?

Par réflexe, Ashestrasza lissa ses vêtements et s'assura d'être bien coiffée avant d'entreprendre une lente approche en se faufilant entre les gens présent et peut être encore un peu sous le choc. Et plus elle approchait .. plus elle semblait vouloir être proche, mais en même temps plus elle le redoutait aussi. Elle ignorait comment se comporter, elle ignorait comment ça se passerait, à quoi rimait les effets de ce produit et ce que ça risquerait d'engendrer. Si son sang est d'ordinaire bien moins chaud que celui des Humains, pour le coup elle aura littéralement perdu tout sang froid tandis que son cœur se mettra à battre la chamade.

Elle n'était maintenant plus qu'à quelques mouvements de queue de la jeune blonde... curieusement elle avait la sensation d'avoir peur. Progressivement elle se mettra d'avantage au niveau de la taille de Sara comme pour effacer toute impression de domination. Réflexe probablement animal. Elle ne savait pas quoi lui dire, mais elle avait tant envie d'un premier contact. Malgré tout elle se retiendra, sa camarade devait être aussi perdu qu'elle .. quoiqu'elle pourrait peut être même semblé encore plus intimidé.. peut être était-ce une idée. Elle cherchera donc un mot à dire.. n'importe quoi pour essayer de détendre l'ambiance.

"Tu accepterais qu'on aille en cours ensemble ..?" Dira t'elle finalement assez bêtement en désignant l'ascenseur dont elle s'était éloignée.Graphiorum

_________________
[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza Tenor[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza Original
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Von Carstein
Élève de la classe 1-B
Sarah Von Carstein
Terra : 12817
Ven 1 Mar - 16:09
EVENT SAINT-VALENTIN
La définition de la folie, c'est de refaire toujours la même chose, et d'attendre des résultats différents.


La blonde ne savait vraiment pas quoi répondre à la proposition de la femme serpent face à elle. Tout en écoutant l'annonce vocal, Sarah commençait à se rendre compte que quelque chose n'allait pas. Cette envie, cette sensation de vouloir rester, discuter avec cette femme-serpent était anormal pour son esprit, et Sarah le savait. Avant l'annonce, Sarah se demandait simplement si elle n'avait pas été empoisonnée, droguée, ou simplement ensorcelée par une sorte de filtre d'amour, notamment par cette femme serpent qui semble désormais tant l'attirée. Passionnée de chimie, elle sait pertinemment que l'amour n'est rien d'autre que de la science, de la chimie, une perturbation médicale de l'esprit qui, tout comme un aphrodisiaque peut être plus ou moins simple à reproduire. Au final, Sarah n'a jamais cru à la magie de l'amour, elle est beaucoup trop terre à terre pour cela.

C'est pour cela qu'en voyant cette femme serpent, les serpents étant souvent utilisé notamment dans leurs venins et leurs crochets pour la concoction de médicaments, de remèdes ou de poisons, elle restait persuadée que cette femme lui avait causé du tort. Entendant l'annonce, Miss Von Carstein comprit rapidement que cette jeune femme était innocente et qu'elle était tout aussi ensorcelée qu'elle. Sarah Von Carstein, bien peu habituée à perdre contrôle sur son esprit, se concentra tout de même un minimum pour au moins mettre sa peur de côté, tandis qu'elle restera envoûtée par l'étrange fumée qu'elle à inhalée plus tôt.

"Tu accepterais qu'on aille en cours ensemble .. ?"

Sarah finit par répondre, et se détendre un minimum, son self-contrôle à toujours été très impressionnant, du moins, lorsqu'elle n'est pas en dépression ou en crise suicidaire. Battant très lentement des cils, elle garda ses affaires serrées contre sa poitrine tandis qu'elle viendra hocher affirmativement du crâne.

"Eh bien.. Pourquoi pas .. ? Je ne prends jamais le monte-charge d'habitude. J'ai peur de restée coincée dedans."

Une phrase qui pourrait s'apprêter à de l'humour, faire rire ou sourire, surtout lorsque l'on remarque que la blonde parlera tout aussi calmement qu'à son habitude, sans rien dire. Elle observait les jolies yeux de la femme serpent, qu'elle trouvait de plus en plus charmante et séduisante. Sarah essayait de chasser cette idée de son esprit, sans succès. Après tout, c'est une femme qui est restée très longtemps très seule, et cette sensation qui commençait à naître au creux de sa poitrine, au plus profond de son coeur, était presque inconnue chez elle.

Evidemment, la blonde parlait avec un très léger accent allemand, tandis qu'elle était habillée d'une tenue sobre très habituelle, dans la mode chique européenne. Des vêtements de luxes sûrement peu habitués à être aperçus ici, au pensionnat.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Terra : 10710
Ven 1 Mar - 20:07
La journée semblait avoir repris son cours classique, mis à part le fait que certaines personnes ne pouvaient plus se séparer l'un de l'autre. Dans les classes, c'était compliqué de s'organiser au début, car il fallait désormais changer le plan de classe. Pour certaines classes, notamment la 1-B, elle avait de la chance (ou pas) car deux des professeurs qu'elle devait accueillir étaient la cible du philtre, ce qui, par conséquent, n'entravait que très peu les cours. Les classes ont vu leur effectif se réduire à une dizaine d'élèves par classe, les autres étant dispensés de cours car ils n'étaient pas liés avec quelqu'un venant du même cursus qu'eux. Les bâtiments sportifs, la cour et les dortoirs étaient particulièrement calmes. En effet, les personnes prisonnières des effets de la potions n'étaient pas en proie à l'anarchie, mais plutôt à se connaître respectivement. Si les élèves doivent passer du temps ensemble, autant le faire de manière pacifique, non?

Au début, certains élèves ont essayé de se séparer, par des moyens plus ou moins originaux, mais ni la science, ni la magie d'élèves ne pouvaient les séparer de leur destin. Une journée bien ironique pour une Saint-Valentin, n'est-ce pas? Dans les classes comme à l'extérieur, on pouvait observer quelque chose de curieux. En effet, après observation, ceux qui étaient en couple avant l'incident n'ont pas particulièrement été touchés. Après tout, certains ne se séparaient déjà pas de moins de 3 mètres l'un de l'autre, mais aucun couple ne fut séparé pour aller avec quelqu'un d'autre. Pour les couples, c'était donc qu'une Saint-Valentin ordinaire. Mais qu'est ce que tout cela peut signifier? C'est à vous de le découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Ashestrasza Écaillerubis
Élève de la classe 1-B
Ashestrasza Écaillerubis
Terra : 11370
Ven 1 Mar - 23:04
[EVENT SAINT-VALENTIN] SARAH ET ASHESTRASZA
Les heures de cours s’enchaînaient donc. Globalement Ashestrasza est une élève studieuse, assimilant au maximum ce qu'elle apprend dans chaque cours, mais aujourd'hui c'était plus difficile que d'ordinaire. Le parfum de la belle jeune femme à côté d'elle ne cessait de l'assaillir, son odorat le captant parfaitement.

La Situation avait quelque chose de désemparant pour elle car en effet son corps réagissait avec une certaine force au produit inhalé plus tôt. Sans même s'en rendre compte sa queue était venu s'entourer autour de la table et des chaises des deux femmes comme pour fixer une limite que tout intrus se verrait dans l'interdiction de franchir sous peine de représailles. L'autre utilité serait que la sensibilité de sa queue lui permettrait de sentir les vibrations du corps de Sarah Von Carstein via la chaise même si c'est beaucoup plus ténu qu'avec un contact direct, de ce fait elle serait en mesure de sentir les pulsations de son cœur, chose qu'elle espérait capable de la calmer étant donné qu'elle était supposé être amoureuse de cette petite blonde au moins l'espace d'une journée.

Ainsi, à intervalle relativement régulier Ash' observera Sarah avec, elle le sentait, progressivement de plus en plus de fascination.. se penchant d'avantage sur le style vestimentaire atypique de la jeune femme, sur son physique et son air angélique.. c'était d'ailleurs étonnant à quel point elle pouvait être belle. L'était elle autant les jours précédent ? Et même ce matin ? Il était clair que si elle gardait son regard posé sur elle ça n'arrangerait rien à tout ça, pourtant elle voulait la regarder.. ceci dit une chose finira par retenir son attention.

La plupart des paires formée de force par le produit avaient un comportement similaire mais au final pas tous.. certaines personnes que tout le monde sait en couple semblait avoir un comportement tout à fait banal, si ce n'est un peu curieux vis à vis des autres. Pourquoi ? Y aurait il une obscur magie mêlée à cette alchimie qui l'empêcherait d'agir sur les gens éprouvant déjà ce genre de choses pour quelqu'un ?

Si la question intriguait la femme serpent .. ça commençait à faire un peu trop pour juste sa tête. Entre son esprit focalisé sur Sarah, son désir de suivre le cours, et cette nouvelle intrigue qui a tout de même son importance au vu de la situation, la reptile allait finir en surchauffe.Graphiorum

_________________
[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza Tenor[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza Original
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Von Carstein
Élève de la classe 1-B
Sarah Von Carstein
Terra : 12817
Jeu 7 Mar - 21:09
EVENT SAINT-VALENTIN
La définition de la folie, c'est de refaire toujours la même chose, et d'attendre des résultats différents.


La blonde passait alors une grande partie de sa journée avec cette femme, tout aussi envoûtée qu'elle. Plus le temps passait, plus Sternreik éprouvait de moins en moins d'effroi et de peur face à la personne qui l'accompagnait. Au début, Sarah pensait que ceci n'était qu'un effet secondaire du produit, du poison qu'elle avait inhaler qui venait rendre bien obscur ses pensées. Puis, elle finit par se rendre compte qu'elle appréciait tout de même la présence du reptile. Pour une fois, Sarah avait de la compagnie, et la sensation d'être importante aux yeux de quelqu'un, même de quelqu'un qui lui faisait plus peur qu'autre choses quelques heures avant. Petit à petit, Sarah se mit à sourire de plus en plus, ce qui est assez rare sur un visage pourtant si angélique.

Très studieuse, peu importe l'envoûtement, le petit génie ne laissera jamais ses sentiments, ses envies ou ses désirs passer devant sa soif de connaissance. Tandis qu'elle écoutait le cours, elle observait la queue reptilienne qui entourait sa propre chaise. Elle l'avait remarqué il y a déjà quelques temps, mais ne disait rien. Au bout d'un moment, elle croisa le regard de sa camarade à sa gauche, et lui sourit avant de déposer sa petite main blanche, froide, sur la main écailleuse du reptile qu'elle caressa lentement.

"Tu es bien aimante pour une hybride. Tu n'es peut-être pas un monstre comme les autres, au final."

Dit-elle d'une voix plus mielleuse qu'autre chose. Elle continua de caresser le dos de la main du reptile pendant plusieurs minutes, avant de récupérer son stylo pour continuer à étudier le cours. Sa phrase pouvait sembler bizarre, et Sarah n'était pas forcément raciste, cependant, elle était souvent la cible d'hybrides farceurs qui lui pourrissait la vie. Comme tout le monde l'aurait fait, une sorte de haine pour ces créatures s'était formée au creux de sa poitrine.

Mais visiblement, Ash' était une exception, du moins ce qu'en disait ses regards et ses petites attentions envers elle.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Terra : 10710
Ven 8 Mar - 0:01
Les cours de la matinée s'écoulèrent sans encombre. Dehors, on pouvait observer les chanceux n'ayant pas cours, tandis que dans les classes qui étaient plutôt vides, les élèves se serraient les coudes en cette journée si particulière. Très vite, les personnes en couple ont pu tester les limites de ce philtre d'amour, arrivant à s'éloigner progressivement, jusqu'à ce qu'ils dépassent les 5 mètres. Il semblerait donc que les personnes en couple ne soient pas affectées, mais pourquoi ces personnes arrivent-elles à s'éloigner? Vous vous posez donc la question, vous demandant si vous ne tenez pas là, la solution à votre problème.

La cloche de midi retentit dans le pensionnat, et même là, quelque chose avait changé. En effet, à la cantine, la direction avait pris soin de modifier l'aspect du self classique. À la place, chaque couple aura un plateau qu'il devra remplir. Tout est séparé, sauf le plat principal, qui devra être partagé entre les deux personnes. Pour les omnivores, c'était des spaghettis à la sauce tomate avec des boulettes de viande. Pour les herbivores, c'était une ratatouille, et pour les carnivore, une entrecôte avec un cœur saignant qui ravira les papilles des prédateurs les plus féroces.

La cantine était également aménagée de sorte à ce que chaque couple du jour puisse s'installer l'un en face de l'autre afin de manger convenablement. Bien sûr, les élèves passaient deux par deux et la direction fit une nouvelle annonce.

Nous avons décidé de profiter de cet accident pour inaugurer le repas de Saint-Valentin! ¨Profitez donc de votre partenaire du jour et essayer de faire connaissance, afin de renforcer les liens entre vous. Pendant ce temps là, nous continuons les recherches, et nous pouvons juste vous annoncer, avec certitude, que les personnes déjà en couple durant les événements ne sont pas affectés par le philtre. Vous serez donc priés de retourner en cours si jamais, vous n'êtes pas forcés de rester avec la personne que vous aimez. Bon appétit à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Ashestrasza Écaillerubis
Élève de la classe 1-B
Ashestrasza Écaillerubis
Terra : 11370
Ven 8 Mar - 17:35
[EVENT SAINT-VALENTIN] SARAH ET ASHESTRASZA
Ashestrasza observa le self quelques instants, son plateau en main et toujours aux côté de Sarah. La tête de la jeune reptile était sans dessus dessous.. la main de la jeune blonde sur sa peau quelques temps auparavant semblait lui avoir fait un effet terrible, et le fait qu'elle ai semblé aimer ses attentions l'aura d'autant plus faite craquer... Même si en soit.. sa phrase qui se voulait probablement être un compliment l'aura perturbée un long moment .. un monstre ? Ainsi Sarah Von Carstein devait faire partie de ces Humains ayant peur de ce qui est différent. Enfin ! La jeune hybride savait bien que les Humains redoutaient les serpent, alors un spécimen tel qu'elle ne peut qu'intimider les membres de cette espèce, et elle en a pleinement conscience.

Toute carnivore qu'elle est, Ash' se servit donc de viande, un peu hésitante vu qu'elle devait mêler son plat à ce qu'elle pense être une omnivore, est ce que ça ne la gênerait pas d'avoir un tel morceau de viande sous le nez ? Est ce que son régime ne la rendrait d'ailleurs pas plus monstrueuse aux yeux d'une Humaine ? Tant de questions que se posait l'hybride, devenant soucieuse car la belle Humaine blonde semblait lui plaire de plus en plus, au point qu'elle souhaitait ne pas finir la journée.

"Si tu veux je peux faire un effort et on prend un énorme plat de pâtes pour nous deux plutôt que de t'imposer un tel morceau au milieu de ton plat. Ca pourrait être bien que l'on mange la même chose et je doute que ça me fasse du mal." dira t'elle avec un beau sourire à l'intention de Sarah.. ceci étant, même lorsqu'elle sourit, Ash' semble ne pas vouloir plus qu'entrouvrir sa bouche, comme ci elle souhaitait cacher sa dentition à l'Humaine. De peur de l'effrayer avec ses crocs peut être ?Graphiorum

_________________
[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza Tenor[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza Original
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Von Carstein
Élève de la classe 1-B
Sarah Von Carstein
Terra : 12817
Sam 9 Mar - 17:46
EVENT SAINT-VALENTIN
La définition de la folie, c'est de refaire toujours la même chose, et d'attendre des résultats différents.


La journée continuait, jusqu'à l'heure du de manger. La blondinette accompagnée de la femme serpent qu'elle commençait apprécier s'orientait en direction du self, pour prendre un plateau et faire la queue afin de se servir. En vérité, Sarah avait faim et commençait lentement à regretter les petits plats que lui préparaient sa nourrice, à Berlin. Légèrement mélancolique, et nostalgique, elle ne voyait pas le temps passé tandis que l'hybride la dévorait du regard. Elles secondes, puis les minutes passèrent avant que Sarah revienne à la réalité. Elle souriait au reptile qui accompagnait exceptionnellement ses pas, qui lui avait demandé ce qu'elle souhaitait manger. Elle était plutôt sympathique, prête à sacrifier un morceau de viande qu'elle semblait vouloir rien que pour elle. Par politesse, Sarah répondit simplement :

"Prends ce que tu souhaites, je n'ai pas vraiment faim de toute façon."

En effet, Sarah n'aimait pas vraiment la viande saignante, elle a toujours préféré la viande bien cuite, presque grillée à tout le reste. Mais, exceptionnellement, elle serait sympathique. Sarah se contentera des biscuits qu'elle porte toujours sur elle, et de grands verres d'eau. Après s'être assise à une table, aux côtés de la femme serpent, Sarah remplira son estomac d'eau, qu'elle viendra boire en grande quantité en mangeant également beaucoup de pain. Dans tout les cas, les plats de la cafet' ne l'intéressait pas vraiment, que ce soit l'entrecôte, les boulettes ou la ratatouille. La ratatouille l'intéressait, mais à ses yeux, une ratatouille sans viande n'est pas une ratatouille. Après tout, elle vient d'un des pays les plus carnivores du globe !

"Tu pourrais venir dans ma chambre si tu veux, après les cours. Je pourrais t'aider dans tes devoirs, dans les matières que tu n'arrives pas forcément."

Connue pour avoir d'excellentes notes partout, Von Carstein n'a pas vraiment de lacunes, dans aucunes matières, à part peut-être le sport qui reste pour elle une éternelle déception. Elle préfère de très loin une bonne pianotée de piano, qu'une partie de football.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Terra : 10710
Jeu 14 Mar - 0:00
Suite à l'annonce de la direction à la cantine, certains élèves se sentaient forcés de manger ensemble, d'autres étaient curieusement ravis. Rapidement, tout le monde était servis, les spaghettis ont eu un franc succès, bien plus que d'habitude. Pour cause, la plupart des élèves voulaient manger ce plat à deux, afin de faire plus ample connaissance. Petit à petit, la cantine se vidait des personnes qui n'étaient pas touchées par les effets de la potion. Il ne restait donc plus que les personnes qui étaient emprisonnées pour la journée. Parmi elles, certaines ont sû écouter les conseils de la direction, peut-être même avec un peu trop de zèle. Vous l'aurez donc compris, des couples se sont formés, serait-ce à cause de l'incident de ce matin? Le fait de rester trop proche l'un de l'autre aurait-il contribué à ça? Ou bien c'est quelque chose d'autre qui s'est réveillé au plus profond de vous même? Quoiqu'il en soit, vous savourez votre repas, tel qu'il soit et avec votre partenaire du jour.


PS : Désolé de la réponse courte, vous allez rester dans la cantine pour cette semaine encore, sinon, on risque de rusher les étapes, ce qui risque d'être désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Ashestrasza Écaillerubis
Élève de la classe 1-B
Ashestrasza Écaillerubis
Terra : 11370
Jeu 14 Mar - 15:06
[EVENT SAINT-VALENTIN] SARAH ET ASHESTRASZA
Malgré la réponse de Sarah, Ashestrasza prit les spaghettis bolognaise. Elle voulait s'assurer que la jeune humaine pourrait se nourrir si elle le désirait donc c'était probablement le meilleur compromis. Si au début elle tapait généreusement dans le plat dont elle découvrait le goût tout en observant sa compagne du jour manger du pain, elle se mit vite à réfléchir à nouveau à X choses concernant cette journée. Et si la solution à ce produit était de tomber réellement amoureux de la personne à qui l'on est lié ? Même si l'effet s'estompe le lendemain, il est certain qu'elle ne pourrait plus regarder Sarah comme une étrangère, mais au delà de ça comment réellement savoir si elle l'apprécie ou si c'est juste le produit qui lui dicte ce qu'elle doit penser ? Qu'est ce qu'elle pourrait faire pour s'assurer elle même de son ressentie..

Tandis qu'elle était dans ses pensées, à réfléchir, manger et observer la Berlinoise en même temps, celle ci la coupa en lui proposant d'aller à sa chambre le soir pour étudier, ce qui fit profusément rougir la reptile. Elle se reprit de plein fouet la problématique du si oui ou non elle ressent réellement ces choses ou si c'est uniquement le produit qui en est la cause.
Elle mis donc un peu de temps à répondre, repartant dans quelques réflexions en se triturant les cheveux et en regardant le plat de pâtes.

Au bout de quelques longues secondes, elle répondit simplement: "Pourquoi pas oui. Je ne me débrouille globalement pas mal mais j'ai des lacunes ça et là." Avant de venir prendre une spaghetti avec ses couvert qu'elle mettra à sa bouche, mais sans l'aspirer elle ira chercher l'autre côté qu'elle tendra à Sarah.. à l'image de ce dessin animé mettant en scène une Belle et un Clochard dont elle avait quelque peu entendu parler .. le cadre s'y prêtait et même si sa proposition était maladroite, il lui semblait que le contraste entre son apparence et celle de la belle Humaine correspondait quelque part à celui de l'oeuvre prise en référence.

Elle était donc là à lui tendre. Certes elle avait triché vu qu'elle avait volontairement pris les deux côtés d'une même pâtes, mais Sarah ne touchant pas au plat, il y avait peu de place pour le hasard. Graphiorum

_________________
[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza Tenor[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza Original
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Von Carstein
Élève de la classe 1-B
Sarah Von Carstein
Terra : 12817
Jeu 21 Mar - 19:01
EVENT SAINT-VALENTIN
La définition de la folie, c'est de refaire toujours la même chose, et d'attendre des résultats différents.


Sarah observait alors la proposition de la femme serpent d'un air dubitatif. D'un côté, elle trouvait la proposition alléchante dans tout les sens du terme, elle commençait au final à avoir faim. Mais, elle continuait à refuser de la tête, cachant sa timidité derrière son air froid et neutre habituel, elle refusera simplement de la tête.

Attendant avec patience que sa partenaire se nourrisse, remplissant son estomac de pain et d'eau, les pâtes ne lui disaient visiblement vraiment rien. En même temps, comment manger dans une telle situation ? Malgré son calme et son contrôle de l'esprit quasiment parfait en permanence, cette fois-ci Sarah ne se contrôlait pas, et ça la perturbait. Elle en perdait même l'appétit. Elle continuait de dévorer la femme-serpent du regard, plongeant ses deux beaux yeux dans le regard carmin de la femme serpent tendit qu'elle tentait de s'initier à la conversation. Elle n'a jamais été vraiment douée pour cela, mais elle se disait qu'elle ferait un effort. C'est ce que son coeur voulait absolument qu'elle fasse envers cette personne, elle voulait absolument connaître d'avantage la femme qui tourmentait son esprit.

"Qu'est-ce que tu es, au final ? Je veux dire, je suppose que tu es ici en tant qu'hybride, mais, quel est le nom de ton peuple ? Vous avez des compétences particulières ? Je dois avouer que tu m'intrigues tout de même."

En effet, même totalement charmée par la Gorgonne face à elle, Sarah ne pouvait assouvir sa soif de connaissance. Elle voulait toujours, toujours en savoir plus. C'était maladif chez elle, même si ça lui donnait un petit côté mignon, c'était plus proche de la drogue qu'autre chose. Pendant qu'elle questionnait la femme serpent, Sarah décapsula une petite boite de médicaments avant d'en prendre un, et de l'avalé. En dépression depuis maintenant longtemps, Sarah se devait de prendre un traitement qui l'aidait à se sentir mieux, même si étrangement cette potion, qui orientait l'esprit en direction du serpent semblait faire bien plus d'effets que ses propres anti-dépresseurs.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Terra : 10710
Ven 22 Mar - 15:18
Le repas se poursuivait et même si certains élèves commençaient à partir, d'autres restaient à table, et ce, malgré avoir fini le repas. Des mots doux ont commencé à être prononcé, certains se sont même embrassés avec ou sans les spaghettis. Oui, la direction avait prévu le coup, et c'était plutôt tordu de sa part, mais les faits sont là, les élèves se sont effectivement rapprochés, peut-être même un peu trop. Tandis que les couples ordinaires retournèrent rapidement en cours, certains continuaient encore à manger et à partager des moments ensemble. Il y avait des regards, des mots doux, on pouvait même entendre au loin des couples s'avouer leur amour, dont une phrase qui faisait étrangement écho.

Heureusement qu'il y a eu cet incident, je ne t'aurais jamais parlé sinon. Maintenant, je ne veux plus me séparer de toi.

Et oui, ce genre de paroles mielleuses qui en ferait rougir plus d'un était monnaie courante aujourd'hui, mais est-ce que c'est le cas de tout le monde? En regardant de plus prêt, il y avait un couple qui semble avoir des attirances l'un envers l'autre, à en croire les regards et un autre couple plus décontracté, quand bien même la fille semblait timide. Exceptionnellement, la cantine était plus longue que d'habitude et les gens ne se pressaient pas tous pour sortir. À l'extérieur, pour ceux qui ne pouvaient pas aller en cours, il y avait encore diverses activités, mais les balades dans les jardins et les bancs étaient pris. Les nouveaux couples s'embrassaient joyeusement, mais il fallait absolument contrôler les gens qui se servaient dans les fleurs du pensionnat pour offrir des bouquets à leur partenaire.
En cours, l'ambiance était différente, car les personnes qui n'étaient pas frappés par l'incident de ce matin étaient installés dans des tables à part, à une place différente de celle qu'on leur attribuait d'habitude. Une journée bien étrange, dans un pensionnat qui l'est encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Ashestrasza Écaillerubis
Élève de la classe 1-B
Ashestrasza Écaillerubis
Terra : 11370
Jeu 28 Mar - 13:41
[EVENT SAINT-VALENTIN] SARAH ET ASHESTRASZA
La jeune serpent terminait donc son assiette même si celui ci aura été clôturé refroidit à cause du temps où Ash' s'interrompait pour rendre à la jeune et jolie blonde son regard envoûtant. Sa pseudo-ruse avait échoué et elle le regrettait, mais c'était probablement un peu trop tôt pour un baiser. Pourtant l'hybride s'en moquait un peu en soit, son désir primait sur l’éthique mais probablement pas pour une Humaine. Donc il lui faudra se montrer un peu plus patiente, malgré tout elle ne laisserait pas la journée se finir sans avoir pu goûter aux fines lèvres qui ornait le visage délicat et angélique de ce petit bout de femme devant elle.

Tandis qu'elle lorgnait une fois encore sur elle, la Berlinoise se mit à la questionner sur elle et ses origines.. c'est vrai qu'après coup elles ne savaient pas grand chose l'une sur l'autre et il était plus logique de passer par là avant toute tentative d'approche.. du moins normalement. Ashestrasza nota ceci dans un coin de sa tête.. Dans ce monde, tout ne se résume pas à l'instinct et à la tradition ou encore à la politique. Et puis de toute manière, et même si ça l'aura quelque peu surprise, la serpent se vit étonnamment heureuse que Sarah s'intéresse à elle mais elle s'en voulu un peu de ne pas y avoir pensé plus tôt afin de la mettre plus à l'aise.  

Elle se redressa alors un peu sous le coup de la fierté avant d'ouvrir la bouche en laissant une certaine assurance et confiance prendre place même si son regard envers l'Humaine était toujours bienveillant.
"Je suis une Natrix, fille d'un Chef de Clan qui s'apparenterait donc à une .. Princesse me semble t'il pour vous autre, mais en soit, si l’appellation correspondrait grosso modo, ça n'implique pas vraiment le même mode de vie. Mon peuple est Matriarcale de ce fait c'est ma mère qui est à la tête de la famille et étant l’aînée de ma famille il sera un jour de mon devoir de lui succéder. Bien qu'en soit nous soyons tous éligible au trône dans ma fratrie." Elle restera songeuse quelques instants.
"Je ne sais pas trop ce que tu qualifie de capacité mais au vu de l'endroit où nous nous trouvons je suppose que tu parle de pouvoir. En soit je n'en ai pas.. enfin je ne fais pas de magie. Je manie la hallebarde auprès des miens. Je suis entraînée à la guerre et ma queue est dotée d'une force tout à fait respectable.  Il existe beaucoup de sortes d'hybrides serpent comme vous nous appelez, les Natrix sont doté de venin." Elle ouvrira la bouche en tirant un peu l'une de ses joues pour montrer ses imposante canine servant de crochet fixe.. en effet ils ne semblent pas pouvoir se rétracter.

Discuter avec Sarah semblait lui faire oublier où elles étaient .. même sa fierté lorsqu'elle parle de ce qu'elle est finira par être mise de côté tant parler avec l'Humaine la détendait. Elle faisait abstraction du monde, il n'y avait plus que la petite blonde qui comptait.

"Et toi ? Je suppose que si tu es ici c'est que tu n'es pas une simple Humaine ... un rapport avec ces choses que tu mange sortant de tes boites ?"

Inconsciemment, la queue d'Ashestrasza reviendra se "blottir" contre la chaise de Sarah, mais elle n'osa pas pour autant chercher à monter pour toucher l'Humaine avec.
Graphiorum

_________________
[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza Tenor[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza Original
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Von Carstein
Élève de la classe 1-B
Sarah Von Carstein
Terra : 12817
Dim 31 Mar - 13:33
EVENT SAINT-VALENTIN
La définition de la folie, c'est de refaire toujours la même chose, et d'attendre des résultats différents.


Sarah se frottait lentement les mains, même celle avec le plus de sang froid au monde n'est pas à l'abris d'une perte de celui-ci. Elle observait attentivement la femme-serpent qui la questionnait en s'ornant d'un léger sourire narquois. Elle viendra lentement croiser ses jambes sous la table, avant de lentement fermer les yeux pour répondre à son interlocutrice.

-Pourquoi ne serais-je pas une simple humaine pour toi ? Notre glorieuse et prestigieuse espèce domine notre monde depuis des millénaires. Nous sommes le summum de notre évolution, et même si la magie reste un sujet que nous ne contrôlons pas..

Elle s'arrêtera un petit moment pour ouvrir à nouveau ses yeux, afin de plonger ceux-ci dans les yeux du serpent. Ses yeux ont toujours été très beau, mais accompagnés de l'expression du visage actuel, c'est à dire un visage plein de détermination, non pas de fierté, simplement de gloire. Sarah est une belle femme, une femme sûre d'elle et une fervente protectrice de l'humanité.

-Nous en maîtrisons tant d'autres. Nous avons évolué, au fil des années, des siècles et des millénaires. Notre culture à évolué, en bien et en mal comme notre connaissance sur notre propre monde. Alors même si notre Passion nous a souvent donné le goût du sang, nos connaissances, notre science, nos savoirs.. C'est ça, notre "magie".. La Magie, la gloire et l'héritage de l'humanité.

Sarah se mettra à sourire un petit moment, caressant le capuchon de ses médicaments qu'elle viendra lentement ranger dans sa poche en fermant de nouveau les yeux. Elle inspire un long moment, avant de répondre à son interlocutrice.

-Je suis bien un simple humain, qui n'a rien d'autre que son cerveau et ses petites mains. Dans mon pays, je fais partie de la haute-noblesse au vue des titres que je possède et ma notoriété. Mais, ici je reste une femme simple comme les autres. Dois-je m'incliner devant toi, dans ce cas ?

Sarah caresse son petit menton en questionnant son interlocuteur, elle se demande vraiment si c'est la procédure.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Maître du jeu
Terra : 10710
Lun 1 Avr - 2:05
Tandis que certains se découvraient davantage sans que cela ne devienne trop intime, d'autres mangeaient leur dessert de la Saint-Valentin qui était extrêmement réussi. Plusieurs modèles de gâteaux en forme de cœur, allant du parfum fruits rouges jusqu'au chocolat, en passant par le chocolat blanc, bien entendu. Ils étaient si beaux qu'il était difficile de les manger, mais cela valait le coup, car le goût était encore meilleur que leur apparence. Les derniers couples quittèrent la table après avoir fini le dessert.

Pour certains, c'était l'heure de retourner en cours, pour d'autres, l'heure de se balader un peu pour passer la journée. Cependant, si vous croyez que c'est en classe que tout va bien se passer, vous vous trompez! Durant l'après-midi, pendant que les élèves se rendaient au jardin et en cours, l'ambiance semblait soudainement plus agitée.

Dans les jardins : Certains élèves commencent à se battre verbalement et physiquement pour obtenir les plus belles fleurs pour la personne avec qui ils sont liées pour la journée. La concoction de ce matin avait provoqué un sentiment de jalousie et de compétition grandissant afin de savoir qui avait le plus beau ou la plus belle à ses côtés. Toute personne approchant à moins de trois mètres d'une des deux personnes d'un couple attisait la jalousie de l'autre.

En classe, cette situation était encore plus vicieuse car avec les personnes pouvant aller en cours car la potion n'a eu aucun effet sur eux attiraient non seulement le regard des victimes, mais aussi la jalousie des autres personnes qui ont eu la malchance de s'asseoir à côté de leur moitié du jour.

Pas de panique, votre caractère ne va pas changer drastiquement, mais si quelqu'un passe à côté de votre partenaire, vous risquez d'éprouver des sentiments non soupçonnés et inédits!
Revenir en haut Aller en bas
Ashestrasza Écaillerubis
Élève de la classe 1-B
Ashestrasza Écaillerubis
Terra : 11370
Lun 1 Avr - 17:21
[EVENT SAINT-VALENTIN] SARAH ET ASHESTRASZA
Ash' cligna des yeux .. surprise de la question de Sarah tandis qu'elle débarrassait son plateau une fois le repas terminé.

"Non, si tu étais dans mon monde je ne dis pas, il y a une certaine éthique à observer envers la famille dominante mais ici je ne suis qu'Ashestrasza."

La reptile guettait d'avantage autour d'elle et de sa compagne.. l'ambiance devenait pesante et son instinct animal était d'avantage réceptif à ce changement globale de comportement, aussi infime qu'il puisse être.

"Y'a quelque chose qui cloche, reste près de moi tu veux ?" Dit-elle en lui prenant délicatement la main dans la sienne pour la garder près d'elle.

"Si tu es aussi fragile que tu semble l'être il va me falloir veiller sur toi dorénavant. Cette idée ne me déplaît pas au fond."

Ash' offrit un beau sourire à Sarah, se montrant au file de la journée de plus en plus affective avec la petite Humaine

"On retourne en cours je suppose ?"

Elle ne semblait pas en avoir réellement envie.. à dire vrai elle ne voulait tout simplement pas se retrouver avec du monde autour mais elle se doutait que Sarah tiendrait malgré tout à y aller, c'est pourquoi elle posait malgré tout la question.. Ceci étant autre chose lui triturait les méninges.
En observant de loin elle pouvait voir les joutes ça et là qui menaçaient d'éclater. Dans un tel lieu, avec toute la diversité d'êtres étonnant regroupé, ça pourrait vite dégénérer et devenir dangereux.. pour elle mais aussi et surtout pour l'humaine auprès d'elle qui, à en croire ses dires, n'a rien pour se défendre.

Les sens et instincts d'Ash' était à l’affût de la moindre approche suspecte, retrouvant un peu ce comportement qu'on lui a enseigné pour survivre parmi les siens. Si quelqu'un touche à Sarah, il lui faudrait agir en un instant. Sa queue formait d'avantage de zig zag sur le sol pour mieux ressentir les vibrations du sol et les approches car si il y a une chose qu'elle avait oublié jusqu'à présent, c'est que si les hybrides en particulier sont à moitié Humain .. ils sont aussi à moitié bête, avec les instincts que ça implique, et toute les bêtes n'ont pas la réflexion d'un serpent.
Graphiorum

_________________
[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza Tenor[EVENT Saint-Valentin] Sarah et Ashestrasza Original
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Sauter vers: