Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà ! [feat Nolan]
Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
Alysse Evans
Réputation classe* : 60
Terra : 30756
Emploi/club* : club d'arts
Lun 24 Sep - 15:14
Rappel du premier message :

Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »Alysse se promenait dans les couloirs,  la jeune femme devait aider ses professeurs en portant un empilement de carton dans la salle des professeurs.

C’était quelque chose de simple me direz-vous de porter des cartons jusque là. Sauf que non, parce qu’Alysse ne voulait pas se faire toucher et que justement là le couloir regorgeait d’élèves. Elle essayait de les éviter le mieux possible, prenant parfois des positions étonnantes, mais  pour l’instant cela marchait bien.

Ses joues roses, le  regard très souvent baissés sur le sol, elle murmurait de discret « pardon » tout en essayant d’éviter les gens. Elle avait  du mal à croiser le regard des gens,  elle ne le supportait pas longtemps. Et puis toutes ces pensées qui lui arrivaient de part et d’autres. Elle avait envie de pleurer, de s’en aller, en serrant le carton contre elle.  Elle n’aimait pas tout ce monde, tous ces gens qui la regardait et qui pensait des horreurs sur son compte. Elle voulait rentrer dans sa chambre et plus ne jamais revenir ici. Elle tremblotait mais au fond elle ne pouvait pas laisser les cartons en plan là, ça mettrait son professeur dans l’embarras et elle se ferait disputer.

Puis pouf d’un coup, elle sentit le poids dans ses mains s’envoler,  elle cligna des yeux, puis un gros BOUM au sol. Elle écarquilla les yeux, elle venait de rentrer dans quelqu’un. Un hybride en plus, la jeune femme trembla de nouveau, de manière bien plus visible cette fois, avec des yeux au bord des larmes ; elle voulut se cacher, et s’enfuir, d’une voix faible elle bégaya :

-Pa-Pardon….je suis désolée….


©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
Nolan Drake
Réputation classe* : 100
Terra : 19695
Dim 2 Déc - 16:31
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!
Je penchais la tête quand elle me dit que ma sœur ne souriait pas. Pourtant, elle sourit toujours avec moi, faut croire que les autres ne savent pas vraiment comment lui adresser la parole. C'est dommage parce qu'elle est super gentille, c'est une fille qui adore jouer dans la neige. Faudrait que je lui raconte tout ça aussi, je suis sûr qu'elle serait choqué. Quoique, j'ai pas besoin de lui raconter tout ça, elle peut le lire dans mes pensées. C'est à cette dernière phrase que j'arrêtais de parler à mon moi intérieur, comprenant que depuis tout ce temps, elle m'entendait penser, c'est comme si je lui avais parlé non-stop. La pauvre, je crois que je commence à comprendre ce que Miya ressentait. Bon, tant pis, il faut juste que je pense moins et que j'arrête de parler pour rien dire. En tout cas, c'était triste que sa sœur ne l'aime pas beaucoup, je ne pus m'empêcher d'aborder une moue un peu navrée suite à ça. Il faut croire qu'on a pas tous la même famille. Bon apparemment, le surnom n'a pas fait mouche, pourtant, ça lui allait bien, vu qu'elle sentait la fraise. Je l'écoutais en suite, sans rien dire ni penser, pour la laisser respirer un peu.

-Et me connaître….mmh il n’y a rien de joyeux à dire...de plus j’ai l’habitude d’être seule…il vaut mieux, les gens n’arrivent pas toujours à se maîtriser comme toi tu le fais…

Je restais curieux, adoptant la position du penseur, l'index posé sous ma lèvre inférieure. Oh, je vois. Pensai-je avant de finir ma salade de fruits. Je me connais trop bien pour savoir que ce genre de détails ne me repoussera pas. J'étais déterminé à faire connaissance avec elle, voire même de lui faire décrocher un sourire, ça lui irait bien, j'en suis sûr. Nous avions fini notre repas, mais je restais quand même discuter avec Alysse, si ça se trouve, elle réserve de très bonnes surprises. Gardant mon sourire et ma bonne humeur, je la questionnais.

-Oh, mais je suis sûr que tu as de belles choses à dire. C'est quoi ton meilleur souvenir avec ta famille par exemple? Ou quels sont tes passes-temps favoris? Ça m'intéresse en vrai, et ça aide à faire connaissance! Et ensuite, tu pourras me poser une question si tu le souhaites, ça te va?

A vrai dire, je jouais la carte du jeu pour voir si elle allait s'ouvrir plus facilement ainsi. Je joignais mes mains avant de poser mon menton dessus, la regardant avec de grands yeux attentifs. J'étais capable de boire ses paroles et de ne louper aucune miette de ce qu'elle allait dire. Par contre, si elle ne souhaitait pas répondre à certaines questions, je n'avais rien contre le fait qu'elle me le dise, je comprendrais entièrement. On a pas tous eu la même vie, et je doute que tout le monde soit né avec une cuillère en argent dans la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
Alysse Evans
Réputation classe* : 60
Terra : 30756
Emploi/club* : club d'arts
Mer 12 Déc - 17:15
Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »
-Oh, mais je suis sûr que tu as de belles choses à dire. C'est quoi ton meilleur souvenir avec ta famille par exemple? Ou quels sont tes passes-temps favoris? Ça m'intéresse en vrai, et ça aide à faire connaissance! Et ensuite, tu pourras me poser une question si tu le souhaites, ça te va?

Elle acquiesça , puis, pendant un long moment le silence s’installa. La jeune fille pensive regardait par la fenêtre. La question de Nolan l’avait plus atteint qu’elle ne l’aurait pensé. En même temps sa famille… voilà. Alors le meilleur souvenir qu’elle avait avec… elle ne savait pas, et à dire vrai elle ne pensait même pas en avoir eu un jour. Son père avait été…horrible depuis aussi longtemps qu’elle s’en souvenait c’est-à-dire ses 6/7 ans. Et ne parlons même pas de sa mère qui la regardait avec dégoût, ou sa sœur qui était partie, la considérant comme boulet, la laissant avec les deux monstres qu’étaient devenus ses parents. Sa famille…finalement ne se résumait qu’à des morceaux de miroir brisés. Ils étaient avaient jadis été unis mais tous étaient séparés et impossible à remettre comme ils étaient.

Maintenant son père était en prison et sa mère avec, pour complicité. Ils en sortiraient sans doute dans 20 ans avec bonne conduite. Et sa sœur à l’étranger… sans doute ne reviendrait-elle jamais. Meg.

-Je…pour les souvenirs...je n’en ai aucune idée, je ne crois pas en avoir d’ailleurs…


Et cela la mettait mal à l’aise de le reconnaître car cela donnait une indication plus que claire quant au climat familial dans lequel elle avait vécue. Elle préférait l’éviter. Moins les gens en savaient mieux c’était.

-Quant à mes passes temps je t’ai déjà répondu, le dessin.


Et juste ça, elle n’avait pas trop d’occupations en dehors de ça. En fait aucune même si ce n’était peut-être lire un livre ou encore essayer de se cacher de tout le monde pour éviter de ne se faire toucher ou remarquer. L’air de rien ça prenait beaucoup de temps ce petit jeu de cache-cache.

-Tu est un noble ou un prince donc ?


Demanda-t-elle, il faut dire qu’elle avait entendu le jeune garçon pensait au fait qu’il était né avec une cuillère en argent dans la bouche.



©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
Nolan Drake
Réputation classe* : 100
Terra : 19695
Mar 25 Déc - 16:03
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!
Alysse regarda par la fenêtre suite à mes questions. Elle semblait particulièrement pensive, dommage que ça soit elle qui puisse lire les pensées des autres. Cependant, elle a dû passer par des choses terribles, quitte à entendre ce qu'elle n'aurait pas dû entendre. La seule chose contraignante était que je devais faire attention à ne pas trop penser, car si elle m'entend depuis le début, elle devait avoir mal au crâne, ça devait être usant à la longue, sauf que j'ai du mal à arrêter de penser, quand je ne pense pas, je parle, et quand je ne parle pas je pense. Quand Miya disait que je parlais trop et que ça pouvait être nocif, je ne pensais pas que ça se révélerait aussi vrai! Quoiqu'il en soit, j'étais curieux de connaître ses autres passe-temps ou ses meilleurs souvenirs avec sa famille. Cependant, sa réponse me déçut un peu, car ce n'est pas réellement ce que j'attendais, bien que ça ne soit pas de sa faute.

-Je…pour les souvenirs...je n’en ai aucune idée, je ne crois pas en avoir d’ailleurs… Quant à mes passes temps je t’ai déjà répondu, le dessin.

Je ne pus m'empêcher d'être gêné suite à sa réponse. J'étais certes, un peu déçu de son absence de précision, mais de l'autre, je m'en voulais de lui avoir posé cette question, car elle ne voulait probablement pas en parler. Sa famille ne devait pas être facile à vivre pour qu'elle n'arrive pas à avoir de bons souvenirs avec. En tout cas, le message était clair, je devais éviter d'en parler. J'aimerais éviter de la faire pleurer une deuxième fois aujourd'hui, ça serait indigne de moi. C'est triste, je suis sûr qu'elle pourrait s'amuser davantage si on lui donnait l'occasion. Est-ce que c'est le fait qu'elle soit seule qui l'a rendu timide? Il doit y avoir autre chose, mais je ne veux pas chercher davantage, je ne veux pas lui rappeler de mauvais souvenirs. Cependant, sa prochaine question me mis dans l'embarras.

-Tu es un noble ou un prince donc ?

La jeune femme lisait dans mes pensées, j'avais oublié ça. C'est quelque chose de secret, je n'avais pas le droit d'en parler, c'est vital pour moi, mais surtout pour Miya. Si cela remontait jusqu'à nos parents, on était bons pour repartir et Miya sera de nouveau malheureuse. Cela ne servait à rien de chercher un mensonge ou une excuse, car elle peut savoir que je mens. Joignant mes mains, j'arborais une tête un peu mitigée.

-Et bien... c'est compliqué, je ne peux pas en parler... je sais que je peux compter sur toi mais ... si d'autres personnes connaissent notre situation, ça peut être grave... Si tu veux, je peux t'en parler dans un lieu plus discret...

On pouvait sentir que ça me gênait de parler de mes origines, mais ce n'est pas pour autant que ma famille était mauvaise, juste qu'ils ne doivent pas savoir qu'on est ici. J'ai promis à ma sœur de garder le silence, c'est la raison même pour laquelle je suis venu ici. Curieux, je gardais toujours ce même sourire chaleureux qui reflète l'absence totale de mauvaises intentions. Continuant notre petit jeu, je continuais.

-Je me demandais... je suis pas trop pénible à force de parler tout le temps? Je sais que ma sœur s'y est un peu habitué à force mais pour les autres... c'est plus dur. J'ai l'habitude de parler comme cinq car il m'arrive de parler avec plusieurs personnes en même temps, et le fait de lire dans mes pensées ne doit pas aider.

Les élèves commençaient à ramener leur plateau à l'endroit adéquat avant de se préparer à retourner en cours, et il était très probable que notre tour vienne assez vite. Le repas touchait à sa fin, mais je trouve qu'on a passé un bon moment, même si je n'ai toujours pas réussi à la faire sourire. Si je n'y arrive pas, tant pis, ça sera pour une prochaine fois, mais je reste fixé sur ce défi.
Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
Alysse Evans
Réputation classe* : 60
Terra : 30756
Emploi/club* : club d'arts
Lun 31 Déc - 11:52
Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »


-Et bien... c'est compliqué, je ne peux pas en parler... je sais que je peux compter sur toi mais ... si d'autres personnes connaissent notre situation, ça peut être grave... Si tu veux, je peux t'en parler dans un lieu plus discret...

-Non c’est bon, il n’y en a pas besoin, si tu ne veux pas en parler c’est ton choix.

Elle ne disait pas cela méchamment, et cela se voyait. De plus c’était bien parce qu’il y avait une promesse entre lui et sa soeur. Un type de promesses qu’on ne peut briser. Du moment que ce n’était pas à cause de quelque chose de mauvais comme ce qui était arrivé à la jolie brunette. Il n’avait pas l’air malheureux avec son sourire. Puis entre ses pensées et sa discussion le jeune homme n’arrivait pas à s’arrêter. Continuant il déclara :

-Je me demandais... je suis pas trop pénible à force de parler tout le temps? Je sais que ma sœur s'y est un peu habitué à force mais pour les autres... c'est plus dur. J'ai l'habitude de parler comme cinq car il m'arrive de parler avec plusieurs personnes en même temps, et le fait de lire dans mes pensées ne doit pas aider.

-En effet, un peu gênée qu’il puisse le prendre mal elle ajouta en toute précipitation, mais j’ai déjà entendue pire que tes pensées ! donc je fais avec.

Le regard de la jeune femme s’attarda sur les élèves qui rangeaient leurs plateaux, elle aussi commença à le faire :

-Bon hé bien… il me semble que…ça va être l’heure pour moi de retourner en cours


Elle ne voulait pas paraître mal polie ou brutale ni que le jeune homme prenne mal ce qu’elle venait de dire à nouveau, du coup elle baissa les yeux timidement et un peu mal aise.

©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
Nolan Drake
Réputation classe* : 100
Terra : 19695
Mer 9 Jan - 2:01
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!
Elle n'avait pas cherché à entrer dans les détails quand je lui avais évoqué ma promesse. Tant mieux pour moi, mais j'étais plutôt étonné qu'elle ne soit pas curieuse, presque déçu, mais ce n'est pas grave, et au final, ça m'arrange qu'elle ne me demande pas d'approfondir tout ça. Son intonation n'était pas méchante, quand bien même la phrase aurait pu l'être, mais il en fallait bien plus que ça pour me vexer ou me mettre en colère. Néanmoins, je me préoccupais d'Alysse, car avec tout ce qui s'est passé ce matin, je voulais me racheter, en faisant en sorte qu'elle se sente bien, mais il est vrai que je ne suis pas du genre à être supportable quand il s'agit de parler à une seule personne. Avec ma classe, j'ai l'habitude de parler à plusieurs personnes en même temps, ce qui fait que j'arrive à parler à tout le monde sans les exaspérer, mais face à une seule personne, même ma sœur a du mal, alors elle qui doit entendre ma voix et mes pensées, ça ne devait pas être facile, d'ailleurs, à ce sujet, je ne m'étais pas trompé ...

-En effet... mais j’ai déjà entendue pire que tes pensées ! Donc je fais avec.

Elle s'était rattrapée en disant que mes pensées n'étaient pas mauvaises, mais effectivement, je pensais trop, mais ça, je ne pouvais rien y faire. J'avais déjà fait l'effort de ne pas la toucher, étant donné qu'elle ne supportait pas qu'on la touche, mais pour les pensées, c'est différent, ça demande beaucoup plus de temps. Me grattant l'arrière de la tête, je souriais, un peu gêné, mais pas vexé.

-Héhé, désolé, j'ai tendance à penser et parler beaucoup! Faudrait pas que tu attrapes une migraine par ma faute.

Nous rangeâmes ensuite nos plateaux avant de nous diriger vers nos salles respectives. Sur le trajet, Alysse continua de me parler, mais le fait qu'elle baissa les yeux montrait son malaise.

-Bon hé bien… il me semble que…ça va être l’heure pour moi de retourner en cours

Hochant la tête, je restais néanmoins à côté d'elle, sans pour autant être envahissant. Je lui répondis donc avec le sourire, dans la bonne humeur.

-Ouais! Mais c'était sympa de manger avec toi, c'est à refaire! De toute façon, faut aussi que je retourne en cours.

Je l'accompagnais donc jusqu'au bâtiment principal, jusqu'au premier étage, là où j'avais cours, les gens commençaient à arriver et la cloche venait de sonner. Souriant en coin, une idée me vint en tête. J'avais envie de la taquiner encore un petit peu avant de retourner étudier. Me tenant en face d'elle, je lui fis un signe de la main.

-Allez, à plus, P'tite Fraise, j'ai adoré passer du temps avec toi! À la prochaine!

J'aimais bien ce surnom, ça lui allait bien et elle sentait la fraise, et cette odeur me rappelait de bons souvenirs. J'avais beau ne pas avoir le droit de la toucher, j'avais quand même le droit de lui faire des taquineries vocales! En tout cas, je n'avais pas menti, j'aurais bien demandé son numéro, mais je doute qu'elle me l'aurait donné, après tout, on vient à peine de se rencontrer, mais je l'aimais déjà. Elle est toute timide, mais elle est sympa, elle avait toutes les qualités d'une bonne amie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
Sauter vers: