Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà ! [feat Nolan]
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 18126
Emploi/club* : club d'arts
Lun 24 Sep - 15:14
Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »Alysse se promenait dans les couloirs,  la jeune femme devait aider ses professeurs en portant un empilement de carton dans la salle des professeurs.

C’était quelque chose de simple me direz-vous de porter des cartons jusque là. Sauf que non, parce qu’Alysse ne voulait pas se faire toucher et que justement là le couloir regorgeait d’élèves. Elle essayait de les éviter le mieux possible, prenant parfois des positions étonnantes, mais  pour l’instant cela marchait bien.

Ses joues roses, le  regard très souvent baissés sur le sol, elle murmurait de discret « pardon » tout en essayant d’éviter les gens. Elle avait  du mal à croiser le regard des gens,  elle ne le supportait pas longtemps. Et puis toutes ces pensées qui lui arrivaient de part et d’autres. Elle avait envie de pleurer, de s’en aller, en serrant le carton contre elle.  Elle n’aimait pas tout ce monde, tous ces gens qui la regardait et qui pensait des horreurs sur son compte. Elle voulait rentrer dans sa chambre et plus ne jamais revenir ici. Elle tremblotait mais au fond elle ne pouvait pas laisser les cartons en plan là, ça mettrait son professeur dans l’embarras et elle se ferait disputer.

Puis pouf d’un coup, elle sentit le poids dans ses mains s’envoler,  elle cligna des yeux, puis un gros BOUM au sol. Elle écarquilla les yeux, elle venait de rentrer dans quelqu’un. Un hybride en plus, la jeune femme trembla de nouveau, de manière bien plus visible cette fois, avec des yeux au bord des larmes ; elle voulut se cacher, et s’enfuir, d’une voix faible elle bégaya :

-Pa-Pardon….je suis désolée….


©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
avatar
Réputation classe* : 100
Terra : 7093
Mar 25 Sep - 22:59
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!
Aujourd'hui était un cours plutôt sympa, à savoir l'éducation artistique. Il y avait plein de choses intéressantes à faire, comme le dessin, la peinture ou autre. Bon d'accord, c'est vrai que rendre la craie du professeur très lourde de temps en temps n'était pas forcément dans le programme mais quand même, au final, son cours était de l'art! De l'art abstrait, mais de l'art quand même, et puis, j'aime bien moi, je trouve ça très inspirant. En tout cas la classe a beaucoup ri, du coup, j'étais satisfait. Ça change de la vie de château, là où tout le monde est content et gentil mais derrière, ça critique sans cesse. Je peux comprendre les raisons de ma sœur concernant son comportement ici. Déjà que d'avoir un Drake, c'est éprouvant, alors deux... encore heureux qu'on ne soit pas dans la même classe elle et moi, on aurait probablement transformé la salle de cours en champ de ruine, ou alors, on nous aurait fait exprès reprendre avec un mois de retard. Ce qui est drôle aussi, c'est que je ne me fais jamais choppé, et puis, c'est difficile de perdre l'équilibre quand on est assis, du coup, impossible de me suspecter, c'est génial! Ce cours s'est terminé trop vite, mais c'était l'heure de la pause, je pouvais donc rester dans le couloir avec quelques personnes de la classe, afin de discuter un peu, de tout et n'importe quoi. Lorsque je me mis debout, j'avais senti que j'avais un peu abusé de mon pouvoir mais je tenais encore sur mes jambes.

Tout se passait bien avant que je ne sois percuté par quelque chose et avec l'utilisation de mon pouvoir, j'avais perdu l'équilibre. Qui a dit que les félins retombaient toujours sur leurs pattes? En tombant, mes beaux dessins tombèrent au sol, à côté de cartons remplis et d'une jeune femme. Mon côté courtois me poussa à d'abord me préoccuper de la dame à terre, afin de l'aider à la relever. Souriant et un peu taquin, je lui attrapai doucement la main pour l'aider à la relever, alors qu'elle avait à peine réussi à s'excuser. La pauvre, je ne voulais pas la choquer.

-Apparemment, j'ai fait carton plein aujourd'hui. Ça va aller sinon? J'aurais dû faire attention, ce n'est pas à toi de t'excuser. Je vais t'aider à te relever puis je te rendrais tes cartons, j'ai aussi mes dessins à ramasser après, mais les femmes et les enfants d'abord comme on dit.

Je rigolais légèrement avant de continuer, toujours souriant et ma main tenant la sienne.

-En tout cas, enchanté, moi c'est Nolan, et toi la dame aux cartons?

Je la taquinais un peu mais c'était plutôt gentil, je gardais toujours mon sourire afin de vouloir être rassurant, après tout, je ne lui voulais aucun mal et j'ai toujours été un peu joueur avec les autres personnes.

Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 18126
Emploi/club* : club d'arts
Mer 26 Sep - 12:14
Alysse Evans a écrit:Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »Les jambes de la jeune femme tremblaient, et voilà qu’elle ne pouvait plus se lever ! La peur la paralysait totalement. Il fallait le dire l’hybride en face d’elle était menaçant à ses yeux.  Il était grand !! Deux fois plus grand qu’elle !! avec de grands crocs !! Alysse était sûre qu’il pourrait la dévorer toute crue s’il le voulait. Encore pétrifiée de peur , elle écarquilla grand les yeux quand elle sentie le jeune homme prendre sa main.

Ses tremblements s’accentuaient, elle ne bougeait plus , sous le regard des moqueurs des autres élèves dans le couloir. Le jeune homme ne semblait pas remarquer l’état dans lequel il la mettait, il préférait plaisanter en disant :

-Apparemment, j'ai fait carton plein aujourd'hui. Ça va aller sinon? J'aurais dû faire attention, ce n'est pas à toi de t'excuser. Je vais t'aider à te relever puis je te rendrais tes cartons, j'ai aussi mes dessins à ramasser après, mais les femmes et les enfants d'abord comme on dit.En tout cas, enchanté, moi c'est Nolan, et toi la dame aux cartons?

Aussitôt Alysse retira nette sa main,  semblant sortir de l’état de transe dans lequel l’avait mis le jeune homme saisissant sa main.

-Je…A….Alysse….je….Pardon !

Puis en dix secondes chrono elle ramassa la pile de cartons à la va vite et s’enfuie à toute jambes en direction de la salle des professeurs. Elle ne remarqua pas que dans sa hâte la jeune mage avait pris quelque chose qui ne lui appartenait pas, quelque chose d’important pour le jeune homme.

©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
avatar
Réputation classe* : 100
Terra : 7093
Jeu 27 Sep - 11:28
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!
J'étais rentré dans une fille sans le vouloir, une pluie de cartons s'en était suivie et nous étions tous les deux à terre. J'aurais pas dû utiliser autant mon pouvoir, je ne serais pas à terre sinon. Néanmoins, je devais réparer mon erreur et je m'étais donc précipité sur l'autre victime de cet incident. C'était une fille aux cheveux longs et aux beaux yeux bleus. Les autres semblaient se moquer d'elle, apparemment, elle avait la réputation d'être maladroite ou quelque chose du genre, mais ce n'est pas parce qu'elle est maladroite qu'il faut se moquer d'elle, car une mauvaise chute peut arriver à tout le monde. Elle était sous le choc de la chute, j'espère que la réaction des autres élèves ne la traumatisait pas, ça serait vraiment horrible pour elle. Quand elle se présenta, je ne sentis qu'hésitation et peur en elle, ce qui me chagrina un peu. Elle avait si peu confiance en elle, il fallait lui montrer le bon exemple.

-Je…A….Alysse….je….Pardon !

Sans même avoir eu le temps de crier gare, elle reprit ses cartons et s'en alla aussi vite qu'elle était venue. Pendant ce temps là, j'avais ramassé la plupart de mes dessins mais je me rendis vite compte qu'il m'en manquait un, et pas n'importe lequel. C'était un dessin de moi et ma sœur suite à sa fugue, inutile de dire qu'il est très important à mes yeux. Était-il possible qu'il se soit mélangé avec les cartons? Me relevant rapidement, je voyais les gens se moquer davantage en la voyant partir. Grognant légèrement, mais suffisamment fort pour que les gens autour m'entendent, je m'exprimai sans aucune gêne.

-Ça arrive à tout le monde de tomber, bande d'idiots, apprenez à vous comporter comme il faut avant de rire des autres.

Me dépêchant, j'allais la rejoindre rapidement afin de récupérer mon bien, ce dessin, c'était quelque chose de très important pour moi. Je ne voulais pas me montrer menaçant envers elle, me contentant de l'appeler une fois que je l'avais dans mon champ de vision.

-Alysse, attends moi s'il te plaît, je dois reprendre quelque chose, un dessin, et je crois qu'il est avec tes cartons.

Une fois interpellée, j'attendis qu'elle me laissa prendre ce qui m'appartenait. Il était caché entre deux cartons, ce qui me rassura. Si jamais j'avais perdu ce dessin, je me serais senti très mal, heureusement, il était là. A cause de mon éducation princière, je m'inclinais à Alysse en guise de remerciement, lui faisant une belle révérence.

-Merci... c'est un dessin très important pour moi. J'adore le dessin mais celui là est unique. Je ne voulais pas le perdre. D'ailleurs, ces gens plus tôt m'ont énervé, ils ont commencé à rire quand on était par terre, ces crétins. J'espère que c'est pas tout le temps comme ça avec toi, t'as pas l'air méchante à première vue.

Je lui fis un grand sourire, laissant voir ma dentition. Je n'étais pas trop loin d'elle, juste assez pour pouvoir lui toucher l'épaule avec ma main en la taquinant un peu. D'une voix enjouée, je continuais la conversation.

-Si tu veux, je peux te filer un coup de main, ça ira plus vite, mais je doute que je pourrais rester longtemps avec toi, je suis en 1-C, donc je doute que j'ai le droit de rester avec toi au deuxième étage. Mais bon, je suis pas du genre à me décourager pour si peu! Tu dois être dans une classe du deuxième étage je suppose, non?

Un petit rire s'échappa de ma bouche. Cette fois-ci, je comptais bien laisser la demoiselle s'exprimer. Je parlais en boucle avec elle, je pouvais parler encore et encore sans m'arrêter, mais je ne voulais pas l'oppresser, juste venir prendre des nouvelles, en plus, elle avait l'air assez effacée et timide, typiquement le genre de personnes que j'aime taquiner mais avec modération.

Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 18126
Emploi/club* : club d'arts
Jeu 27 Sep - 13:59
Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »La jeune fille respira un bon coup, maintenant elle pouvait enfin se détendre et se remettre à éviter les gens qui pourraient la toucher. Heureusement qu’elle avait sa bouteille de parfum sur elle pour diffuser cette odeur de fraise si apaisante sinon elle se serait gratter la paume de la main jusqu’au sang pour faire partir cette désagréable sensation de contact de main sur la sienne. Déjà la main sur les vêtements étaient à la limite du tolérable mais la peau de quelqu’un sur la sienne… Elle ne retient pas un frémissement d’horreur à l’idée. Elle mit quelques minutes à reprendre son calme, elle inspirait expirait tout du long, malgré tout elle ne pouvait s’empêcher de regarder là où le jeune homme lui avais pris la main. Nouveau frissonnement de dégoût, elle secoua la tête. De toute façon il n’y avait plus rien à craindre, il était parti hein ? Pourtant quand elle entendit une voix l’interpeller et dire :

-Alysse, attends moi s'il te plaît, je dois reprendre quelque chose, un dessin, et je crois qu'il est avec tes cartons.


Elle sursauta. Un dessin… il avait fait tout ce chemin juste pour un dessin… ? La jeune femme était surprise, si ce dessin était si important que ça elle pouvait bien le laisser faire, le tout était qu’il ne la touche pas. Ainsi elle pourrait repartir en courant tranquillement, et lui s’en irai de son côté. Et voilà que maintenant il lui faisait la révérence, cela l’avait fait pensé aux bals des anciens élèves l’an dernier où un étrange homme aux cheveux blonds et aux yeux bleus, en costard l’avait invité à danser. Là aussi il lui avait fait une révérence pour l’en remercier et s’en était allé. Pour autant elle savait que ce n’était pas quelque chose que tous les hommes feraient donc cela attira son attention.

-Merci... c'est un dessin très important pour moi. J'adore le dessin mais celui-là est unique. Je ne voulais pas le perdre. D'ailleurs, ces gens plus tôt m'ont énervé, ils ont commencé à rire quand on était par terre, ces crétins. J'espère que ce n’est pas tout le temps comme ça avec toi, t'as pas l'air méchante à première vue.

Et voilà qu’il la retouchait, elle sursauta et serra fort les cartons contre elle. Avec ses crocs de créatures terrifiantes…elle voulait s’enfuir, pourquoi ne la laissait-il pas faire ? Cette fois elle se retira plus violemment que tout à l’heure de son toucher.  La jeune fille le regardait avec des yeux bleus larmoyants mais aussi avec une pointe d’apeurement. Elle n’en pouvait plus, son degré de tolérance au toucher intempestif avait été épuisé tout à l’heure par ce garçon qui venait de recommencer.

-Si tu veux, je peux te filer un coup de main, ça ira plus vite, mais je doute que je pourrais rester longtemps avec toi, je suis en 1-C, donc je doute que j'ai le droit de rester avec toi au deuxième étage. Mais bon, je suis pas du genre à me décourager pour si peu! Tu dois être dans une classe du deuxième étage je suppose, non?


-Oui mais je…. Pas besoin…je vais me débrouiller toute seule…. Arrête de me toucher et laisse moi juste m’en aller….je t’en pries….

Alysse avait désormais des larmes au coin des yeux, les joues rouges et commença à courir de nouveau pour s’en aller. Durant ce temps Nolan pouvait entendre un professeur soupirer après avoir assister à la scène:

-Ah cette petite Evans, elle ne réussira jamais à se socialiser avec sa phobie du contact…quel dommage…

Avant de retourner dans sa salle, un chocolat chaud à la main.

©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
avatar
Réputation classe* : 100
Terra : 7093
Ven 28 Sep - 1:23
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!
Je regardais la jeune femme qui semblait étrangement apeurée, je ne comprenais pas pourquoi. Je ne faisais pourtant rien de mal, j'étais même souriant et bienveillant, alors qu'est ce qui clochait? Mes dents peut-être, je les ai affiché, elle a dû avoir peur... En tout cas, elle s'était brutalement retirée de mon contact. Son regard en disait long, je ne pouvais m'empêcher de me sentir mal, elle avait les larmes aux yeux pour des raisons inconnues. Même sa voix semblait en dire long, la pauvre, rien que son timbre de voix me faisait sentir mal...

-Oui mais je…. Pas besoin…je vais me débrouiller toute seule…. Arrête de me toucher et laisse moi juste m’en aller….je t’en pries….

Elle commença à filer au plus vite, au bord des larmes, tandis qu'un professeur s'exprima, mentionnant le fait qu'elle avait une phobie du contact. Soudainement, je réalisai ma boulette ouvrant légèrement la bouche et la couvrant de ma main, laissant s'échapper un "mince..." à peine audible. Pour le coup, ce n'était vraiment pas mon jour de chance, mais je ne comptais pas la laisser filer pour autant, pas avant de m'être excusé. La voix plus grave et moins intimidante, montrant une certaine tristesse, je lui adressai une dernière fois la parole.

-Attends.... s'il te plaît... je n'étais pas au courant! Je ne voulais pas te mettre dans cet état, je te le jure! Je suis du genre tactile, je ne pouvais pas savoir moi... je suis nouveau ici.

Je tentais de la rattraper tant bien que mal dans les escaliers afin de lui faire comprendre que j'étais sincère. Evidemment, c'est dans ce genre de moments où j'aurais préféré ne pas avoir utilisé trop souvent mon pouvoir. Pile poil au moment où j'étais proche d'elle, je trébuchais en face d'elle, mes avant-bras amortissant la chute. Faite que Miya ne me voit pas dans cette position, ça serait tellement embarrassant. Me relevant doucement, je la regardais au loin, essayant de lui parler tant que possible.

-C'est pas facile de te suivre, surtout quand je suis dans ma limite... En temps normal, je ne devrais même pas te poursuivre! Je suis plutôt fêlé comme félin mais je reste têtu quand il s'agit de bonnes manières.

Je me remis debout avant de m'appuyer contre un mur. Mon sens de l'équilibre en avait pris un coup et je me reposais quelques instants avant d'enchaîner.

-Ces gens... ils se moquent de toi à cause de ta phobie ou de ta timidité? En tout cas, c'est vraiment pas sympa de leur part, je leur en ai touché deux mots.

Je restais appuyé contre le mur, fermant les yeux avant de respirer calmement, afin d'éviter de sentir le monde tourner autour de moi et de me retrouver à nouveau par terre. Décidément, il fallait vraiment que j'apprenne à utiliser mon pouvoir avec modération. Je sentais néanmoins une odeur de fraise émanant d'Alysse, je l'ai senti depuis que l'on s'est percuté. Mon odorat de félin l'avait remarqué et son parfum était très appréciable.

Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 18126
Emploi/club* : club d'arts
Ven 28 Sep - 14:23
Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »Alysse s’enfuyait toujours, même si elle ne s’arrêtait pas elle fut cependant touchée par les paroles du jeune homme. Chose étant s’il était tactile comme il le disait rien n’assurait qu’il ne recommencerait pas à la toucher, ne serait-ce que par accident. Alors elle continua à descendre à toute allure les escaliers, se tenant à la rambarde. Puis BOUM, la jeune fille s’arrêta nette dans la descente, en le poursuivant le garçon était tombé, ayant au passage dévalé les escaliers pour se retrouver face à elle, tout en bas, tandis qu’elle était à peine à la moitié de l’escalier.

Elle se préparait à monter les escaliers dans l’autre sens quand elle remarqua qu’il avait du mal à se lever. La jeune femme s’inquiétait un peu, il ressemblait à un petit animal blessé. Même parler semblait être une tâche ardue pour lui. Or même si elle était effrayée, la jeune femme avait un cœur d’or. Dès lors quand il lui dit qu’il était « dans sa limite », la brunette en fut d’autant plus inquiète. Elle ne pouvait décemment pas laisser quelqu’un comme ça, en particulier les hybrides car ils les faisaient avant tout passer à des animaux. Et laisser un animal blessé….non ce n’était pas le genre d’Alysse.

Quand bien même il tanguait et avait du mal à parler le jeune homme continuait pourtant d’essayer de lui parler, de la rassurer, voir…s’excuser ? Evidemment, elle avait pitié pour le jeune homme, et en le voyant fermer les yeux et prendre son souffle, elle obéit à son instinct protecteur avant tout. Timidement et faisant attention aux marches des escaliers, accrochée à la rambarde, la jeune femme se dirigeait vers Nolan.

Si tout à l’heure l’hybride léopard pouvait sentir une légère brise du parfum, désormais cela ressemblait à une vague de parfum. Elle n’était plus qu’à quelques centimètres du visage de Nolan, ses grands yeux bleus remplis d’inquiétude, Alysse demanda à Nolan :

-ça va… ?

Elle le regarda avec incompréhension : il s’était mis dans un tel état pour la rattraper, c’était pas croyable.

-Pourquoi tu m’as couru après alors si tu étais à ta limite…. Tu devrais te reposer, assis-toi
dit la jeune femme.


©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
avatar
Réputation classe* : 100
Terra : 7093
Dim 30 Sep - 20:41
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!
Je continuais à la suivre, mais pas de manière brutale, afin de ne pas l'effrayer, après tout, je n'avais rien contre elle, j'étais juste têtu, comme à mon habitude. Elle descendait les escaliers, non pas par nécessité, mais pour me fuir, ce qui me chagrina un peu. Étais-je un monstre pour que l'on me fuit de cette manière? Je ne lui voulais pourtant aucun mal, juste lui parler, c'est dommage d'en arriver ainsi. Je m'apprêtais presque à renoncer ma poursuite, mais ma chute l'abrégea pour moi. J'avais dévalé une bonne partie des escaliers, mais j'étais arrivé en face d'elle, même si je doute qu'elle veuille rester avec moi au final. J'avais beau essayer de me relever, mon sens de l'équilibre ne me laissait pas tenir sur mes deux jambes. Je regardais donc Alysse prendre les escaliers dans l'autre sens, sans doute pour profiter du fait que j'étais au sol pour fuir et prendre de la distance. Petit à petit, je l'entendais remonter à l'étage, son parfum de fraise étant de plus en plus présent et enivrant. Cependant, elle ne partit pas, restant près de moi.

Elle ne s'enfuyait pas, elle restait auprès de moi, comme si elle avait changé d'avis. Je savais bien qu'elle n'avait pas un mauvais fond, elle s'assurait sans doute que j'allais bien, il faut dire que j'avais fait une mauvaise chute mais je n'avais rien de cassé, fort heureusement. Je restais adossé contre le mur, tentant de reprendre mes esprits. Je l'entendis s'exprimer, elle était très proche de moi, mais j'avais gardé les yeux fermés pour ne pas avoir le vertige et la tête qui tourne davantage.

-Ça va...?

Sa voix était douce et empli d'inquiétude, c'était touchant, mais surtout ironique, sachant que c'était moi qui m'inquiétait pour elle à la base. Maintenant, c'est elle qui venait à mon secours, mais ce n'était pas désagréable. Souriant légèrement, je m'adressais à elle, d'une voix plutôt douce afin de ne pas lui faire peur.

-Ça va aller, j'ai juste trop usé de mon pouvoir en classe... Désolé, je ne voulais pas t'effrayer...

J'ouvris légèrement les yeux afin de regarder son visage empli d'inquiétude. La voir ainsi me rendait triste car je ne méritais pas qu'on se rendait ainsi pour moi. Chez moi, on a toujours su s'aider les uns les autres, mais en dehors de la famille, on devait rester fort, en toute circonstance. Alysse continua alors à m'interroger, toujours aussi inquiète.

-Pourquoi tu m’as couru après alors si tu étais à ta limite…. Tu devrais te reposer, assis-toi.

Je ris légèrement avant de lui répondre, toujours avec le sourire, mon regard dans le sien et avec cette même voix douce.

-Au début, pour mon dessin, ensuite, pour m'excuser. J'étais pas au courant pour ta phobie... Je suis plutôt têtu mais bon, je n'aime pas voir une femme pleurer par ma faute, ça me briserait presque le cœur. Je voulais au moins me rattraper pour ma bourde, mais évidemment, j'ai agi sans réfléchir, et me voilà maintenant. Dommage pour moi, héhé.

M'asseyant convenablement dans les escaliers, mon instinct taquin revint assez vite, mettant mes mains derrière mon dos afin de lui faire comprendre que j'avais compris la leçon. Ne montrant pas mes dents lors de mon sourire, je continuais la conversation, blaguant avec elle.

-Et hop! Comme ça, je ne te touche plus! Tu peux donc me parler sans crainte, je te le promets. En tout cas, j'avais raison, t'es timide, mais t'es vraiment gentille, aucune raison de se moquer de toi. Je m'excuse sincèrement pour tout à l'heure, je voulais te le dire en face car je ne veux pas passer pour une brute ou un monstre, juste pour un homme avec des principes.

J'inclinais la tête en guise de pardon avant de reprendre la parole, parlant un peu plus vivement, preuve de mon rétablissement progressif.

-Je suis en 1-C, j'ai fait ma rentrée il n'y a pas si longtemps que ça, du coup, ça change de connaître de nouvelles personnes. Je suis curieux de savoir ce qu'il y avait dans ces cartons, parce que ça avait l'air d'être lourd, et j'aurais bien voulu t'aider un peu.

Oui, je recommençais déjà à parler, mais ce n'était pas comme avec ma sœur où je parlais surtout pour l'exaspérer. Là, je voulais vraiment qu'elle parle un peu car elle semblait très hésitante dans ses dires, peut-être qu'avec moi, elle arriverait à s'ouvrir davantage. Généralement, les gens sont timides car personne n'ose leur parler, à cause de leur personnalité ou d'autre chose les empêchant de s'exprimer.

Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 18126
Emploi/club* : club d'arts
Mar 2 Oct - 22:48
Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »Cet étrange garçon passa ses mains dans son dos , comme pour les cacher, en faisant ceci, il déclara :

-Et hop! Comme ça, je ne te touche plus! Tu peux donc me parler sans crainte, je te le promets. En tout cas, j'avais raison, t'es timide, mais t'es vraiment gentille, aucune raison de se moquer de toi. Je m'excuse sincèrement pour tout à l'heure, je voulais te le dire en face car je ne veux pas passer pour une brute ou un monstre, juste pour un homme avec des principes.

Alysse pencha la tête sur le côté : la jeune femme avait beau savoir qu’il était sincère,  elle avait peur que le jeune homme le fasse par accident. Rien ne le prouvait, des fois on fait des choses comme ça, par accident, par maladresse sans vouloir faire mal mais c’est dans la nature des gens d’agir comme ils le font naturellement, et ce garçon était tactile, il le reconnaissais et c’était effrayant que ce genre de garçon essaye de l’approcher car même s’il luttait contre son instinct viendrait un moment où le naturel reprendrait le dessus. Les gens ne changent pas, du moins pas sur le long terme, elle l’avait découvert il y a longtemps, à ses dépens.

-D’accord… fut la seule réponse qu’Alysse puisse dire, elle baisse légèrement la tête.

-Je suis en 1-C, j'ai fait ma rentrée il n'y a pas si longtemps que ça, du coup, ça change de connaître de nouvelles personnes. Je suis curieux de savoir ce qu'il y avait dans ces cartons, parce que ça avait l'air d'être lourd, et j'aurais bien voulu t'aider un peu.


-Oh…je ne sais pas….on…on m’a simplement demandé….on m’a simplement demandé de les porter….je…fais comme tu veux…


Mais au fond la jeune femme n’en avait pas envie car il semblait faible, mal à l’aise, bien qu’il parlait beaucoup. Elle ne pouvait pas lui demander de l’aider à porter des choses aussi lourdes que celles-ci.

-Mais…ne te trompes pas…les gens ne se moquent pas pour ça….ils ont leurs raisons…alors…ne les critiquent pas…

La jeune femme lisait dans leurs esprits dès qu’elle était trop proche d’eux elle le savait.  En fait ils ne se moquaient pas méchamment mais c’était une sorte de défense. Ils savaient qu’ils ne voulaient pas la toucher, qu’ils ne l’aidaient pas quand ils étaient proche d’elle, et forcément du coup ils avaient tous pris leurs distances avec elle. Ils ne leur parlaient que quand ils étaient obligés, ne l’approchaient que quand ils le devaient pour des devoirs.  Au final elle s’était mise à leur faire pitié, et cette pitié qu’ils ne savaient pas montrés autrement que sous plaisanteries moqueries retranscrivait en fait la volonté de l’approcher tout en sachant que c’était impossible. Mais comment expliquer à quelqu’un qui n’était pas au courant de ce qu’elle vivait ?

Sans chercher à rentrer dans les détails la jeune femme prit un carton dans ses bras, se préparant à reprendre son chemin direction de la salle des professeurs.


©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
avatar
Réputation classe* : 100
Terra : 7093
Dim 7 Oct - 2:49
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!
Même dans ses réactions à chaud, elle semblait timide et réservée, c'était quand même très curieux de la voir aussi hésitante, à croire qu'elle se méfiait encore de moi, à moins qu'elle avait peur que je la touche malgré tout. Ce que je voulais savoir, c'est pourquoi elle avait aussi peur de moi. Je ne mords pas pourtant, même si je suis un hybride léopard des neiges, j'ai quand même mes limites, et puis la chair humaine ne m'attire pas du tout, ça doit avoir un drôle de goût. Je suis sûr que si je la croquais, elle aurait un goût de sang et de fraise, et ça n'irait pas ensemble. D'ailleurs, Dame Fraise se mis à me parler d'une voix douce.

-Oh…je ne sais pas….on…on m’a simplement demandé….on m’a simplement demandé de les porter….je…fais comme tu veux…

En tout cas, elle semblait débordée par mon débit de paroles, car elle avait du mal à me répondre, ou alors, elle me répondait brièvement à tout. C'est vrai qu'à part ma sœur, peu de personnes arrivaient à me suivre sans être agacé. Je devrais peut-être moins parler alors, afin qu'elle puisse me répondre plus convenablement. Pendant quelques instants, je ne dis plus rien, afin de voir si elle allait continuer à parler et c'est ce qu'elle fit, prenant curieusement la défense de ceux qui ont ri d'elle.

-Mais…ne te trompes pas…les gens ne se moquent pas pour ça….ils ont leurs raisons…alors…ne les critiquent pas…

J'haussais un sourcil, curieux. Comment pouvait-elle savoir qu'ils avaient leur raison? Il y a quelque chose dont je ne suis pas au courant? Une chose qui autoriserait, en quelque sorte, ces moqueries? Je doute que ça soit possible, le harcèlement, c'est une chose si horrible, et évidemment, on ne dit rien car on craint les représailles... Si c'était le cas, il va falloir que je la protège au plus vite, ça va la détruire à force, et je ne pourrais jamais rester sans rien dire face à cette injustice. Sentant mon équilibre revenir petit à petit, j'essayais de me lever, me tenant à la rampe avant de la lâcher, tenant sur mes deux jambes. Je m'exclamais alors avec un sourire.

-Au moins, je me remets vite sur pied, je vais pouvoir t'aider. Merci d'avoir été là. Et, c'est gentil de prendre leur défense mais je ne compte pas les critiquer. C'est juste que peu importe la raison, se moquer de la détresse de quelqu'un, c'est malpoli.

Je la vis partir au loin avec un carton dans les mains. Déterminé à rendre la monnaie de sa pièce, je la suivi, prenant un carton à mon tour et montant les escaliers avec assurance. Je l'accompagnai jusqu'à la salle des professeurs. Nous nous étions rapprochés, mais mes mains ne pouvaient pas la toucher, étant donnés qu'elles étaient occupées. Pendant le trajet, je pensais au fait que j'aimerais bien la connaître davantage, sans pour autant la brusquer ou lui faire du mal. Promis, si je lui reparle, je m'attacherais les mains derrière mon dos pour ne pas lui faire peur. Lâchant un petit sourire en coin suite à cette pensée comique, nous arrivâmes à destination. Quand nous rentrâmes dans la salle déposer les cartons, même les professeurs semblaient surpris qu'elle soit accompagnée d'un autre élève. Ils devaient s'interroger à propos du pourquoi du comment la jeune femme pouvait être accompagnée. Même moi, je devais avouer que ces regards me mettaient un peu mal à l'aise, c'était si exceptionnel que ça de l'approcher? Sortant rapidement du bureau, après avoir reçu les remerciements du personnel enseignant concerné, je restais avec Alysse, m'appuyant contre le mur avec les mains derrière le dos.

-C'est curieux quand même, la façon dont les profs nous on regardé, on aurait pu croire qu'ils étaient en face de fantômes, je suis pourtant pas si effrayant que ça. Après, tu es quand même très serviable, c'est un bon point pour toi!

Je lui souriais à nouveau, essayant de la mettre en confiance. Si j'arrivais à être ami avec elle, ça me ferait des contacts avec des personnes autres que ma soeur et ma classe, ça serait un bon début pour m'intégrer, et qui sait, peut-être qu'on fera des sorties ensemble avec d'autres élèves! Ça peut devenir très intéressant à la longue!

Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 18126
Emploi/club* : club d'arts
Dim 7 Oct - 12:05
Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »Quand bien même ils étaient proches Alysse mettait le plus de distance possible entre eux deux, sans que ça n’en soit impoli, elle voulait tout de même éviter le maximum qu’ils se touchent à nouveau. Sans rien dire de tout le long ils finirent par toquer à la porte de la salle des professeurs. Evidemment son pouvoir se déclencha malgré elle et un flot de pensées en plus du torubahu lui arriva dessus comme un tsunami.

Quand ils la virent arriver en présence de Nolan le tout stoppa un instant, comme si leur cerveau avait besoin de comprendre ce qu’il était en train de voir. Elle était accompagnée, et quand bien même il y avait de la distance la jeune femme le supportait à ses côtés.

« tiens alors quelqu’un a réussi à l’approcher »« il y a des courageux » « elle met toujours de la distance cette pauvre petite, elle n’arrivera jamais à se défaire de cette phobie » « on sait comment ça risque de se terminer, il faudra encore la changer de classe » « je ne pensais pas qu’il était possible que cela arrive un jour » « qui est ce jeune homme ? »

Malgré ses multitudes de pensées qui étaient tous synonymes de la même chose, les professeurs la remercia du service rendu avec Nolan. Alysse ne fit que s’incliner et dire que ce n’était rien. Et évidemment elle savait qu’ils allaient encore la réclamer la prochaine fois qu’ils auraient besoin d’aide. Vu qu’elle n’avait rien à faire et qu’elle était toujours sans amis, c’était toujours sur elle que ça tombait. En sortant Nolan recommença à parler :

-C'est curieux quand même, la façon dont les profs nous ont regardé, on aurait pu croire qu'ils étaient en face de fantômes, je suis pourtant pas si effrayant que ça. Après, tu es quand même très serviable, c'est un bon point pour toi!


-C’est….c’est normale, ce n’est rien de spécial….et…j’y suis habituée, ce n’est rien….il ne faut pas s’en préoccuper…ça passera tout seul….

La jeune fille ne savait pas trop quoi dire d’autre : devait-elle rentrer dans sa chambre désormais ou continuer à parler au jeune homme ? C’était une grande question. Chose étant il n’avait pas l’air aussi méchant que ce qu’elle aurait pu le croire et ça la rassurait déjà un peu.

©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
avatar
Réputation classe* : 100
Terra : 7093
Mar 9 Oct - 20:54
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!
Evidemment, la réaction des professeurs avait dû marquer Alysse aussi, mais pas autant que moi, à croire que pour elle, c'était une habitude de les voir réagir ainsi. On avait vite donné les cartons à la salle des professeurs avant de partir. Si j'étais à la place d'Alysse, j'aurais été gêné, probablement, ça ne devait pas l'aider à parler, la pauvre. Une fois sortis, je l'avais questionné concernant la réaction des professeurs, mais je me demandais aussi si tout cela était normal, si on l'avait toujours vu comme ça. C'est dommage, je suis sûr que ça pourrait vite devenir une fille populaire, car elle n'a pas beaucoup de défauts je dirais. La jeune femme ne semblait pas très à l'aise avec moi, notamment quand je l'entendis me répondre.

-C’est….c’est normal, ce n’est rien de spécial….et…j’y suis habituée, ce n’est rien….il ne faut pas s’en préoccuper…ça passera tout seul….

J'haussais un sourcil à nouveau. Elle prenait vraiment tout sur elle sans rien dire, elle devait en avoir gros sur la patate comme on dit. Alysse ne devait pas vivre des choses faciles pour garder tout en elle comme ça, c'est pour ça que je vais devoir redoubler de prudence avec elle. Le moindre geste déplacé pourrait être mal pris et je ne voudrais pas briser cette femme de verre. Je n'allais quand même pas rester là sans rien faire, sachant que la pause allait bientôt se terminer et qu'on devra alors reprendre les cours. Sur le coup, j'avais envie de l'inviter à rester avec moi, mais ça ne marche pas comme ça ici, on est pas dans la même classe. Allez Nolan, réfléchit à un sujet de conversation ou à une possibilité de se retrouver à un autre moment. Ça serait dommage de ne plus la revoir alors que tu t'entends bien avec. Après réflexion, seule une invitation au repas de midi à la cafétéria était une bonne idée, ça me permettrais de voir comment elle se comporte. Faut aussi que je fasse attention à ne pas la toucher, la réaction qu'elle a eu tout à l'heure m'avait mis mal à l'aise. Cependant, si jamais on s'entend bien, je pense que je la taquinerais un peu, être timide ne veut pas dire ne pas avoir d'humeur, je suis sûr qu'elle en a. Passant mes mains derrière ma tête et m'appuyant contre le mur, je lui adressais la parole.

-D'accord, si tu le dis. Les cours vont bientôt reprendre, malgré la chute, je dirais que je suis tombé sur une bonne personne. D'ailleurs, si tu veux, on peut se revoir ce midi pour le repas, enfin, si tu veux bien sûr, je ne veux pas te monopoliser. Je suis sûr qu'on peut s'amuser ensemble, non?

J'espérai au fond de moi qu'elle allait accepter que l'on se revoit, ça serait vraiment chouette. Regardant son visage, j'avais envie de le dessiner, histoire de lui faire un cadeau et pour me faire pardonner de l'avoir fait si peur. En deux heures, si je m'appliquais, ça pouvait être possible. Si elle ne voulait pas me voir pour ce midi, tant pis, je lui remettrais plus tard, mais en prenant le temps de dessiner dans ma chambre. Une autre question me traversa l'esprit : Quel est son pouvoir? Une femme aussi mystérieux doit avoir un pouvoir plutôt intéressant!

Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 18126
Emploi/club* : club d'arts
Ven 12 Oct - 19:46
Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »Alysse commençait à partir, pensant pouvoir enfin retourner dans sa classe tranquillement loin de toutes ces pensées, et de toutes ces gens tactiles. C’était des vacances aussi. Des vacances souvent de courtes durées hélas. Il y avait toujours quelqu’un qui amenait avec lui son package de pensées, du coup forcément, ça l’incluait dedans. Des fois tu avais envie de crier « arrêtez de réfléchir ! » mais ça leur était bien impossible.

-D'accord, si tu le dis. Les cours vont bientôt reprendre, malgré la chute, je dirais que je suis tombé sur une bonne personne. D'ailleurs, si tu veux, on peut se revoir ce midi pour le repas, enfin, si tu veux bien sûr, je ne veux pas te monopoliser. Je suis sûr qu'on peut s'amuser ensemble, non?

Cela étonnait la jeune fille : quel drôle de garçon, la jeune fille avait pleuré, fuie, lui avait même dit d’aller voir ailleurs et de la laisser tranquille et il insistait pourtant pour qu’ils se revoyaient. Ce n’était pas logique. Il n’était absolument pas logique. Franchement même dans ses pensées, elle le trouvait illogique. Comme une envie de dessiner mon visage. La jeune femme avait du mal à comprendre ce que cela voulait dire.

Ah la question qu’on se pose au début lorsque l’on ne connaissait pas Alysse mais qui derrière éloignait directement la personne après, ça intriguait la jeune femme : cela allait-il éloigner le jeune homme d’elle, elle se posait la question, pour voir sa réaction elle répondit :

-Je lis dans les pensées.

La jeune femme regarda doucement la réaction de l’hybride.


©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
avatar
Réputation classe* : 100
Terra : 7093
Lun 15 Oct - 22:54
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!
J'avais beau parler à Alysse, elle semblait toujours aussi étonnée quand je lui avais proposé de passer du temps avec elle. Elle ne comprenait toujours pas que je ne lui voulais aucun mal et que je m'inquiétais pour elle, après l'avoir fait pleuré. C'était indigne de moi de la laisser dans cet état après tout ça, je voulais au moins me faire pardonner. Après oui, j'avais envie de la dessiner, car ça pourrait être un sujet de dessin intéressant, j'ai jamais vraiment dessiné de modèle réel autre que le faciès de ma sœur. Cependant, je ne savais pas quelle expression du visage lui dessiner, et je préférai faire un croquis d'une personne joyeuse, pas d'une personne effrayée. Alors que je me demandais quel était son pouvoir, elle me répondit alors. Aurais-je pensé à voix haute? La vérité est tout autre.

-Je lis dans les pensées.

Sa réponse me laissa sans voix. Je m'étais figé quelques instants, histoire de bien réaliser ce que ça voulait dire. Ça voulait dire qu'elle avait tout vu en moi? Absolument tout? Même mon idée de dessin? Pourquoi me croit-elle encore méchant alors? Je décidais de rigoler légèrement, sans pour autant fuir, je gardais juste un sourire amical sur mon visage.

-Woah, ça veut dire que t'as tout vu? J'avoue que tu m'as bien eu alors, t'as pas trop mal au crâne au moins quand t'entends tout le monde alors? Et puis, ça veut dire que je n'ai plus besoin de parler alors?

Je faisais une pause, après tout, elle pouvait lire dans mes pensées, donc pourquoi parler autant, mais c'est juste plus fort que moi, quand je voyais quelque chose de nouveau et d'exceptionnel, je devenais extrêmement curieux, quitte à faire des monologues longs et endiablés, capable de donner des maux de tête. Ne voulant pas que ça se termine ainsi, je pris une longue inspiration avant de lui poser une question, voulant aller à l'essentiel.

-Si tu as tout vu ... pourquoi m'éviter encore? Tu as vu que je n'avais rien contre toi, non? Du coup, t'as pas répondu à ma question précédente... t'inquiète pas, je ne crains pas ton pouvoir, vu que je n'ai rien à cacher.

Après tout, c'est vrai, il n'y avait rien de négatif dans mes pensées, et puis, je parlais bien trop pour penser à quoique ce soit, peut-être qu'avec elle, j'apprendrais à moins parler, Miya m'a souvent fait la remarque comme quoi je parlais trop, je suppose que ce n'était pas pour rien. La sonnette du pensionnat retentit alors dans l'établissement, ce qui signifiait la reprise des cours. J'étais un peu déçu que ce moment se passe aussi vite, mais on y pouvait rien. Reprenant la parole, je lui adressais mes derniers mots avant de descendre.

-Ecoute, si jamais tu veux qu'on se revoit, je t'attendrais au rez-de-chaussé, à côté de la salle d'étude... on pourra manger ensemble si tu veux. Enfin bref, je veux pas te presser. Bonne journée à toi Alysse!

Au fond, j'aurais bien voulu qu'elle me dise oui, mais on était pressé par la sonnerie. Descendant alors en cours, je repris ma place et de quoi dessiner, afin de passer le restant de la matinée. Comme je n'étais pas sûr de la revoir, je m'appliquais quand même sur le dessin, quand le professeur avait le dos tourné. Je me dépêchais quand même, je n'avais pas envie que le dessin soit raté pour autant. Si elle avait lu dans mes pensées, elle doit probablement s'attendre à un croquis de ma part. J'essayais de l'imaginer avec un beau sourire, une tête joyeuse.

Lorsque la sonnerie de midi retentit, je venais de finir mon dernier trait. Ce n'était pas le meilleur de mes dessins, mais je m'étais appliqué du mieux que je le pouvais pour que ça lui plaise. Impatient, je m'étais dépêché de descendre au point de rendez-vous. Si elle ne venait pas au bout de 15 minutes après la sonnerie, ça voudrait dire qu'elle ne souhaite pas me voir, sinon, je lui donnerai mon dessin à table. Pourvu que je ne la choque pas avec mes manières...

Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 18126
Emploi/club* : club d'arts
Mar 16 Oct - 11:04
Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »
Sa réponse me laissa sans voix. Je m'étais figé quelques instants, histoire de bien réaliser ce que ça voulait dire. Ça voulait dire qu'elle avait tout vu en moi? Absolument tout? Même mon idée de dessin? Pourquoi me croit-elle encore méchant alors? Je décidais de rigoler légèrement, sans pour autant fuir, je gardais juste un sourire amical sur mon visage.

-Woah, ça veut dire que t'as tout vu? J'avoue que tu m'as bien eu alors, t'as pas trop mal au crâne au moins quand t'entends tout le monde alors? Et puis, ça veut dire que je n'ai plus besoin de parler alors?

Le problème c’est qu’entre le flot de ses paroles et de ses pensées Nolan lui donnait mal au crâne avant l’heure. Trop d’un coup comme on dit
-Si tu as tout vu ... pourquoi m'éviter encore? Tu as vu que je n'avais rien contre toi, non? Du coup, t'as pas répondu à ma question précédente... t'inquiète pas, je ne crains pas ton pouvoir, vu que je n'ai rien à cacher.

-C’est pas parce que tu as compris qu’il ne fallait pas me toucher que tu ne le feras pas pour autant ,
répondit la jeune fille.

Elle voyait bien que lui ne pensait rien avoir de négatif dans ses pensées et c’était vrai Il se rendait au moins copte qu’il parlait trop, ce n’était pas trop mal, peut-être progresserait-il. En plus il ne réagissait pas trop mal quant à son pouvoir. La prudence, c’était peut-être ton pire défaut. Il n’avait pas l’air méchant ce jeune homme, réellement. La cloche retentit. Enfin tu allais pouvoir aller en cours et redevenir seule loin de tout. Ce n’était pas forcément une mauvaise chose d’ailleurs. Elle commençait à faire demi tour quand Nolan lui dit :

-Ecoute, si jamais tu veux qu'on se revoit, je t'attendrais au rez-de-chaussé, à côté de la salle d'étude... on pourra manger ensemble si tu veux. Enfin bref, je veux pas te presser. Bonne journée à toi Alysse!

-Bonne journée

La jeune femme entendait clairement qu’il voulait qu’elle dise oui, mais même elle n’était pas sûre de ce qu’elle allait faire. Elle passa tout le temps qu’elle avait en cours à réfléchir à cette drôle de rencontre. Et quand viens cette sonnerie tant attendue, la brunette soupira. Elle avait peur mais elle voulait aussi voir ce que ça faisait de manger avec quelqu’un.
Le jeune homme était gentil et il serait sans doute triste si elle disait non. Ne voulant pas rendre les gens triste la jeune femme se dirigea à l’endroit du rendez-vous, cherchant Nolan du regard.

©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
avatar
Réputation classe* : 100
Terra : 7093
Jeu 18 Oct - 18:02
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!

-C’est pas parce que tu as compris qu’il ne fallait pas me toucher que tu ne le feras pas pour autant

Sa réponse raisonnait encore dans ma tête, j'y ai pensé tout le restant de la matinée. Et si je n'arrivais vraiment pas à me contrôler à ce sujet, comment agira-t-elle? J'avais presque envie de la taquiner un peu, en l'effleurant de temps en temps, mais en repensant à sa réaction, ça me faisait mal au cœur. C'est dommage, car même une simple tape sur l'épaule pouvait la faire paniquer, j'allais devoir être un peu distant avec elle physiquement et prendre sur moi. Pourtant, je ne lui voulais vraiment aucun mal, elle devait avoir vécu quelque chose de vraiment traumatisant pour qu'elle soit ainsi. Je voulais la connaître un minimum, au moins qu'elle ait un ami à qui parler, et changer l'avis que tout le monde a sur elle. C'est injuste de l'éviter parce qu'elle a cette phobie et mon côté romantique (Merci Miya), ne me le pardonnerait pas. Je l'attendais donc au point de rendez-vous, dessin dans mon sac, guettant aux alentours afin d'espérer apercevoir Alysse. Je dois avouer que j'étais plutôt impatient de la voir, enfin, si elle mangeait avec des amis, je comprendrais entièrement, mais si elle mangeait seule, mieux vaut qu'elle vienne me voir, on s'amusera. De mon côté, je voyais la bande de ma classe passer à côté de moi, et voulant visiblement m'embarquer avec eux.

-Hey Nolan, tu viens pas manger avec nous?

-Non, pas cette fois, j'attends quelqu'un.

-Sérieux, l'insociable du deuxième étage? T'as pas autre chose à foutre?

Je sortis légèrement les crocs en grognant, faisant clairement comprendre que ce n'était pas mon avis. Mon regard était devenu froid pour leur faire comprendre qu'ils avaient tort de juger ainsi. Ayant compris que ce n'était pas la peine d'insister, ils repartirent en direction de la cantine, me laissant seul.  Bon, par contre, si Alysse ne venait pas, je me sentirais vraiment bête de les avoir abandonné pour du vent. Je ne sais pas si elle m'avait vu à ce moment-là, mais très vite, je l'aperçus non loin de moi, visiblement seule. Lui faisant un signe de la main, je vins la voir.

-Salut! C'est gentil d'être venu, finalement, c'est qu'on apprécie ma compagnie.

Je lui fis un petit sourire en coin. J'avais beau lui dire ça, au fond, je venais quand même de rembarrer la bande pour elle et que je voulais pas la laisser seule. Bon d'accord, je voulais aussi me racheter et la connaître, mais il y a aucun mal à ça, non? J'avais envie de lui faire une tape sur l'épaule pour montrer que j'étais content de la voir, mais dès que ma main commença à bouger, je la mis instantanément dans ma poche. Non, je ne devais pas l'inquiéter, pas maintenant qu'elle est avec moi. Chassant les mauvaises idées de ma tête, je lui adressa un autre sourire.

-J'espère que ça sera bon à la cafétéria. Je pourrais manger n'importe quoi, sauf des humains et hybrides, je te rassure.

Elle avait beau sentir la fraise, je n'allais pas la croquer, je ne peux même pas la toucher, alors la manger... c'était hors de question. Etant donné que j'avais attendu ma camarade du deuxième étage, il y avait déjà du monde à la file, par conséquent, on allait devoir attendre un peu avant d'aller manger. Des gens arrivaient ensuite derrière nous, et certains commençaient même à pousser. Forcément, à force de pousser, certains me touchaient, mais je veillais à ce qu'Alysse ne se fasse pas toucher aussi. Une trop grande bousculade projeta une personne vers elle, que je pus retenir in extremis, de ma main gauche. D'un ton calme, je pris la parole.

-Ça sert à rien de bousculer, il y en aura pour tout le monde.

Non, on ne touche pas mon invitée. Elle était un peu comme un vase précieux, si on la bousculait trop, elle risquait de se briser, et comme je voulais justement qu'elle expérimente une situation agréable avec quelqu'un, je me devais d'agir ainsi. Je n'avais pas besoin de parler davantage pour l'instant, étant donné qu'elle pouvait lire dans mes pensées. Je lui fis donc un léger sourire avec un regard plutôt chaleureux, reflétant ma bienveillance.




Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 18126
Emploi/club* : club d'arts
Mer 24 Oct - 14:55
Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »Quand Alysse arriva en direction de la cantine, elle entendit des garçons qui passait non loin d’elle, manquant de la frôler, dire à voix haute :

-Hey Nolan, tu viens pas manger avec nous?

« Nolan » , la jeune fille cligna des yeux un peu perturbée car ce prénom était bien celui du garçon qui l’avait invité à le rejoindre pour manger. Quelle horreur si elle devait manger avec autant de monde ! Elle sentait presque une sorte de malaise commencer à prendre le dessus. Elle posa son regard dans la direction de l’endroit où se dirigeaient les hyrbides et voilà qu’il était là, le Nolan en question, et il se trouvait que c’était le même que celui qui l’avait invité à la rejoindre.
Avec un peu de chance…ou malchance il dirait oui, il irait manger avec eux et l’oublierait, ce qui ferait redescendre sa tension névrotique. Hélas grand hélas, il répondit :

-Non, pas cette fois, j'attends quelqu'un.

Alysse soupira doucement, au moins il n’avait pas dit que le « quelqu’un » en question était elle. Malgré cela, les jeunes hommes réussirent à le deviner puisque l’un d’eux lui demanda :


-Sérieux, l'insociable du deuxième étage? T'as pas autre chose à foutre?


Ça fait mal… ou pas, elle avait tellement l’habitude d’entendre bien pire dans les pensées qu’à côté cela passerait pour une taquinerie banale. Pour le coup elle se cachait dans l’entrebâillement de la porte incendie. Ce qu’elle aurait aimé être une petite souris et disparaitre dans son coin…. Que fut la surprise quand la brunette vit que le jeune hybride avait grogner pour la défendre. Voilà qu’elle était gênée, elle jouait timidement avec ses mains, les joues rosies et les yeux écarquillés de surprise, qu’elle avait baissé. Elle leva légèrement le regard pour vérifier que les méchants garçons n’étaient plus là, et toujours timidement, la tête baissée et les joues rosies elle se dirigea vers Nolan. Après ce qu’il venait de faire dur de le laisser en plan. Pas prête à entendre la voix de Nolan elle sursauta légèrement quand elle l’entendit l’interpeler en lui disant :


-Salut! C'est gentil d'être venu, finalement, c'est qu'on apprécie ma compagnie.


Mmh pas vraiment, mais elle se retient de le dire, surtout qu’elle voyait bien dans ses pensées qu’il n’avait de nouveau aucune mauvaise intention à son égard. En tout cas on pouvait dire qu’il était souriant et énergique…

-J'espère que ça sera bon à la cafétéria. Je pourrais manger n'importe quoi, sauf des humains et hybrides, je te rassure.

La jeune fille acquiesça simplement, hélas, quand elle s’aventura dans les couloirs pour accéder à la cafétaria il y avait du monde, elle retient difficilement une petite grimace d’appréhension, elle savait très bien comment cela allait se passer. Chose étant, elle avait habituellement l’autorisation pour partir plus tôt des cours et être dans les premiers à la cantine pour éviter le risque des problèmes mais comme elle s’était engagée… Quel enfer. Voilà c’était ça , elle était en enfer. Pourquoi ? Elle aurait eu du mal à l’expliquer. Les gens mouvaient comme une seule et même masse noire. Ça poussait, ça se plaignait , ça chahutait.
Alors qu’elle commençait ENFIN , les dieux en étaient loués, à voir le bout de ce tunnel interminable, elle tourna brusquement la tête en entendant quelqu’un , ou plutôt ses pensées, se rapprocher rapidement d’elle. Tournant la tête elle vit la personne projetée vers elle, elle se crispa nette, fermant les yeux. Quelques secondes plus tard elle les rouvrit…rien ? Elle ne comprenait pas quand elle vit que Nolan avait rattrapé cette personne. Elle soupira doucement soulagée.

-Ça sert à rien de bousculer, il y en aura pour tout le monde.

Il disait ça mais ces pensées montrait quelque chose de plus protecteur, elle en était surprise et…un peu touchée elle devait le reconnaitre…
Baissant les yeux, les joues un peu plus rouges que tout à l’heure elle bégaya :

-M…merci….


Avant de pouvoir enfin aller dans la file où choisir la nourriture qu’ils allaient manger. Alysse aimait beaucoup les fruits, tout ce qui était sucrés généralement, elle alla dans la file frugivore contenant uniquement fruits, légumes ainsi qu’un peu d’herbe. Evidemment elle se doutait que Nolan n’allait pas la suivre là-dedans, c’était un carnivore.



©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
avatar
Réputation classe* : 100
Terra : 7093
Ven 26 Oct - 11:28
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!

J'espérais juste qu'Alysse n'avait pas vu la scène avec les gens de ma classe, enfin, quelque part, elle aurait été contente de voir quelqu'un le défendre, mais je voulais rester humble, donc si jamais elle me questionne à ce propos, je dirais que j'étais seul et qu'on ne m'a rien demandé. En tout cas, depuis que je l'ai vu, elle semblait avoir les joues un peu roses, comme si le fait d'être avec moi l'avait rendu encore plus timide. D'un côté, j'avais envie de la rassurer en lui donnant une petite tape dans le dos, mais je sais très bien que c'est pas du tout le bon plan avec elle. Cependant, il y avait encore plus simple : être honnête. Vu qu'elle pouvait lire mes pensées, il suffisait qu'elle me sonde pour qu'elle voit que je ne lui voulais aucun mal, même plus besoin de parler, même si j'aime parler, peut-être un peu trop par moment. En tout cas, elle a bien vu que je l'étais, notamment dans la file d'attente, ce qui me laissa perplexe concernant une chose : Comment faisait Alysse quand il y avait du monde comme ça? Avec sa phobie, ça devait vite mal tourner, à moins qu'elle avait un privilège, je ne sais pas, mais ça m'étonnerait que tout le monde la laissait tranquille, il y a toujours quelques personnes un peu trop stupides pour embêter les plus faibles que soi.

Effectivement, le sauvetage in extremis de la jeune femme était de rigueur, je ne voulais pas que la scène qui s'était produite lors de la récréation se reproduise, pas encore. J'avais l'impression d'avoir abusé d'elle en la touchant autant. Comment je pouvais savoir aussi... , c'est pas commun d'avoir peur du toucher à ce point. J'avais beau paraître dur lors de mes propos, c'était pour la protéger, et apparemment, elle le savait, car ses joues avaient pris une teinte rouge plus vive que précédemment, et elle commença à bégayer ses remerciements.

-M...merci

Je lui souriais avant de rentrer dans l'immense cafétéria. La voyant partir dans la file frugivore, j'ai eu une hésitation. La rejoindre, ou ne pas la rejoindre. Je pouvais manger de l'herbe et quelques fruits, mais j'avais principalement besoin de viande. Bon, je ne vais pas trop la choquer, je vais aller dans la file omnivore. Je ne connaissais pas les manières des humains par rapport à notre royaume, donc je préférais être neutre. Au menu, un morceau de bœuf avec des légumes vapeurs, une salade de riz en entrée et une salade de fruit en dessert. C'était ça ou la mousse au chocolat qui était à éviter pour mon système digestif. Une fois servi, je cherchais Alysse du regard,, plateau en main, avant de la retrouver, à ma gauche. Je voyais les gens de ma classe, ceux à qui j'ai dit que je ne voulais pas manger avec eux. Il y avait deux places de disponibles mais non, c'était hors de question que j'aille avec eux après ce qu'ils m'ont dit.  Regardant la jeune femme, je lui dis avec assurance.

-Allons nous trouver une table pour deux si tu veux... à moins que tu veux aller avec des gens que tu connais, c'est comme tu veux.

Selon son choix, je la suivais avant de m'asseoir à ma place. On m'a appris aussi à tenir la chaise d'une femme quand elle s'assoit en guise de galanterie, mais elle a été plus rapide que moi. Ne pouvant pas agir, je me contentai donc de regarder Alysse avant d'engager la conversation.

-En vrai... c'est gentil d'avoir accepté. J'avais peur que tu refuses suite à la récréation. D'ailleurs, tiens...

Je sortis une feuille de mon sac et la lui tendit. C'était son portrait, mais avec un joli sourire. Le dessin était plutôt réussi, mais en deux heures, il n'était pas non plus parfait. Très vite, je répliquais.

-Je l'ai fait en deux heures, mais si tu veux, je peux le refaire... enfin, voilà, c'était une promesse. Bon appétit du coup!

Je laissais donc mon invitée apprécier ou non le dessin, puis, j'attendrais qu'elle commence à manger avant de me lancer à mon tour, par politesse, sauf si bien sûr, nous discutions d'autre chose entre temps, mais j'attendrais qu'elle prenne la première bouchée, quoiqu'il arrive.


Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 18126
Emploi/club* : club d'arts
Dim 28 Oct - 17:11
Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »
Ce que Nolan se prit ne lui parut pas trop mal. Ça sentait bon. Alysse, eu enfin son plateau dans les mains, regardant du coin de l’œil Nolan qui était également servi :

-Allons nous trouver une table pour deux si tu veux... à moins que tu veux aller avec des gens que tu connais, c'est comme tu veux dit-il.

La jeune fille avait déjà du mal à être sociable alors si en plus elle devait se retrouver face à une dizaine d’élèves… elle n’était pas sûre de tenir le coup…. Elle voulait juste…être au calme….en quoi était-ce si dure à comprendre ?
Etre face aux autres la gênait, c’était entre autre dû au fait qu’elle savait qu’ils ne voulaient pas être avec elle, qu’ils la supportaient par principe, parce qu’il fallait faire, qu’elle leur faisait pitié, car elle allait se retrouver toute seule dans son coin sinon.

-Non je… j’aimerai bien aller au troisième étage….c’est le dernier….c’est le plus calme.

Déjà dire ça c’était dur pour elle. Elle avait les yeux baissés sur son plateau ; l’air toujours timide et mal à l’aise. Nolan pouvait le ressentir, comme tous ceux qui avaient un sens animaux, les émotions des gens…leurs auras…ce quelque chose qui disait tout d’eux sans même que tu n’ais à regarder leurs expressions. Et ainsi fait ils se dirigèrent tous deux vers les escaliers pour se poser à une table dans un coin au calme.

-En vrai... c'est gentil d'avoir accepté. J'avais peur que tu refuses suite à la récréation. D'ailleurs, tiens...

La jeune fille regarda la feuille, c’était un portrait, SON portrait, avec un sourire, un grand et franc sourire. Son regard s’absenta…depuis quand n’avait-elle plus sourie comme ça d’ailleurs ? Elle avait beau fouillé dans sa mémoire elle ne se souvenait plus de la dernière fois où elle avait sourie sincèrement. Avait-elle-même déjà souri ainsi ? La question se posait, au fond elle savait que oui, mais tout ça avait disparu.
Au lieu d’un sourire, des images de son passé revenait, elle se souvenait de la dernière fois où IL l’avait touché, des cicatrices qu’elle s’était faîte, des larmes qui avaient coulées. Ça oui elle s’en souvenait de manière très précise. Elle sorti de sa rêverie quand la voix de Nolan retentie de nouveau :

-Je l'ai fait en deux heures, mais si tu veux, je peux le refaire... enfin, voilà, c'était une promesse. Bon appétit du coup!

-Non il est très bien....Bon appétit…et…merci pour le dessin….

Le mettant dans son sac pour ne pas le salir, la jeune fille mangea tranquillement dans son assiette, le côté sucré et juteux des fruits l’apaisait. C’était agréable.

©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
avatar
Réputation classe* : 100
Terra : 7093
Ven 2 Nov - 21:52
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!
Je sentais la timidité d'Alysse l'envahir, j'avais peur de lui avoir forcé la main en venant manger avec moi, à moins que ça soit le fait de se retrouver avec autant de monde qui la gênait. On avait nos plateaux en main et on devait chercher une table. Evidemment, elle ne voulut pas manger avec d'autres personnes, craignant le contact, ce qui me laissa penser qu'elle mangeait seule habituellement. C'était triste pour elle, mais c'est tout à son honneur, surtout vu sa phobie qui devait probablement l'empêcher de s'épanouir, sauf que je compte bien changer ça. Allez, le défi d'aujourd'hui, ça sera de la faire rire un peu, au moins un sourire, je suis sûr qu'elle est capable de sourire autant que sur le dessin que j'ai fait pour elle. La jeune femme semblait vouloir du calme et de la tranquillité, optant pour un repas au troisième étage. Je ne pus qu’acquiescer sa demande, si ça pouvait l'aider. Je le sentais que ça n'allait pas fort, et même sans le sentir, ça se voyait. Je regardais les autres au loin qui s'étaient déjà concentrés sur leur repas, sans faire attention à où j'allais.

Nous montâmes alors au troisièmes étages, faisant attention à ne bousculer personne et à ne pas tomber. Au fur et à mesure où nous montions, les personnes se firent de plus en plus rares, jusqu'à ce que, arrivés à destinations, nous ne croisions aucun élève. Nous nous installâmes ensuite à une place dans le coin de la pièce, afin d'être sûr que personne ne nous dérange. Si le fait de manger ici pouvait la rendre plus sereine, alors je m'y plie volontiers, peut-être qu'elle osera se confier ici. Pour être honnête, je meurs d'envie de la réconforter, c'est plus fort que moi. Voir une personne dans le besoin ou la détresse à ce point, ça me chagrinerait presque, mais à défaut de la prendre dans mes bras pour la rassurer, je ne peux compter que sur mes bonnes intentions, mes paroles sincères, et mon dessin que je venais de lui donner. Elle semblait ailleurs, l'espace d'un instant, quand elle a regardé mon croquis. Que pouvait-elle penser à ce moment précis? C'est uniquement lorsque j'ai repris la parole qu'elle avait réagi à son tour.

-Non il est très bien....Bon appétit…et…merci pour le dessin…

La femme-fraise mangea alors ses fruits, tandis que je commençai alors à manger ma salade de riz. Son odeur était encore présente depuis ce matin, ça sentait si bon, et ça me rappelait de délicieux souvenirs de ma sœur et moi. Bon par contre, comment détendre l'atmosphère avec une fille. Je sais comment faire avec ma soeur, mais avec elle, ça ne devait pas être la même chose je pense. Bon, je vais parler et puis, ça se fera au feeling. Vu le peu de personne qu'il y avait ici, je pouvais parler sans problème, son pouvoir doit être bien moins éprouvant quand il y a moins de personnes.

-De rien, les gens sont toujours plus beaux avec un sourire. Et quand je ne l'ai pas, j'essaye de me changer les idées, en faisant ce qui me plaît, comme regarder un bon film ou dessiner, même si je ne suis pas membre du club des arts. Tu fais quoi toi, quand tu veux retrouver le sourire?

Non, je n'étais dans aucun club, mais à m'entendre, je serais capable de tous les rejoindre, même si c'est une très mauvaise idée. Je me demandais si elle était membre d'un club, avec de la chance, on pourrait aller dans un club ensemble pour partager des passions communes. Généralement, ça aide pour faire connaissance, sinon, on pourrait parler de ce qui nous attire dans chaque club, ça peut être marrant. Je repris une bouchée de ma salade que je mangeais doucement, attendant sa réponse. Très vite, j'enchaînais sur une chose qui m'était revenu à l'esprit : Je ne lui avais pas parlé de mon pouvoir. Ayant confiance en elle, je le lui révélais.

-Au fait, je ne t'ai pas parlé de mon pouvoir. Je suis capable de rendre les choses plus lourdes, jusqu'à leur rajouter un poids de 80kg. Seulement, quand je l'utilise trop souvent bah... je perds l'équilibre, c'est ce qui est arrivé ce matin.

Bon, évidemment, je voulais éviter de lui dire pourquoi j'avais trop usé de mon pouvoir ce matin, mais le simple fait d'y penser me condamnait, car étant donné qu'elle pouvait lire dans mes pensées, elle avait sans doute vu les raisons de ma perte d'équilibre. On ne pouvait vraiment rien lui cacher, mais ce n'est pas grave, je n'ai rien à lui cacher qui la concerne.

Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 18126
Emploi/club* : club d'arts
Lun 5 Nov - 20:20
Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »-De rien, les gens sont toujours plus beaux avec un sourire. Et quand je ne l'ai pas, j'essaye de me changer les idées, en faisant ce qui me plaît, comme regarder un bon film ou dessiner, même si je ne suis pas membre du club des arts. Tu fais quoi toi, quand tu veux retrouver le sourire?

Alysse ne dit rien : elle aimait certes dessiner mais cela ne la faisait pas sourire, simplement cela l’aidait à se couper et à se retrouver dans sa petite bulle temporairement. Elle se détendait plus facilement mais elle était bien loin de sourire pour autant.

-Rien, je dessine aussi mais ça ne me fait pas sourire, ça m’aide simplement à bloquer les pensées des gens.., dit-elle d’une voix totalement neutre, le regard songeur, se posant sur une des fenêtres. En fait elle ne souriait même pas. Le constat était comme une grande claque, elle riait, temporairement, quand on lui racontait une blague. Ah si, elle souriait des fois avec son co-délégué, parce que ce dernier se montrait gentil et était aussi timide qu’elle du coup elle se sentait un peu comprise. Mais, même là ça ne durait pas, la preuve c’est qu’elle ne l’avait pas vu depuis un bout de temps et depuis, plus aucune raison de sourire. Passant du coq à l’âne le garçon se mit à parler de toute autre chose.

-Au fait, je ne t'ai pas parlé de mon pouvoir. Je suis capable de rendre les choses plus lourdes, jusqu'à leur rajouter un poids de 80kg. Seulement, quand je l'utilise trop souvent bah... je perds l'équilibre, c'est ce qui est arrivé ce matin.


La jeune fille comprenait un peu. Elle elle savait que si elle laissait son pouvoir se libérer totalement elle entendrait bien plus que ce qu’elle ne le devrait. Déjà que là elle n’était pas trop mal…elle pourrait en perdre la raison et finir internée. Déjà qu’à l’époque on voulait la mettre à enfermer le temps de voir quels dégâts avaient causés ses parents… Une grimace sur son visage apparut quelques secondes quand elle pensa à ça. Toutes ses questions, ses inquiétudes qu’avaient témoignées les infirmiers et les psychologues…
A bien y penser plusieurs profs y avait pensé aussi. Se concentrer sur pensées, combien même elles étaient négatives lui permettaient de faire taire le bavardage interne de Nolan. Elle mangea tranquillement son repas, disant un simple :

-Je vois…

Elle n’avait pas l’air très sociable et elle le savait, sans doute cela ferait reculer Nolan sur son attention de la connaître. Le pauvre devait regretter de ne pas être allé avec ses amis maintenant qu’il voyait le manque de locacité de la jeune fille en plus de sa peur du toucher. Se sentant redevable de l’action du jeune homme tout à l’heure quand il l’avait protégée, elle déclara simplement :

-Oh et je suis dans le club d’art pour répondre à ta question.

C’était déjà un grand pas que la jeune fille dise une phrase sans bredouiller, rougir ou quoique ce soit de timide. N’étant pas invulnérable non plus elle avait dit cela tout en gardant les yeux rivés sur son assiette, jouant avec sa nourriture.

©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
avatar
Réputation classe* : 100
Terra : 7093
Sam 10 Nov - 17:55
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!

-Rien, je dessine aussi mais ça ne me fait pas sourire, ça m’aide simplement à bloquer les pensées des gens..

Oh, triste, elle ne fait rien pour sourire? Ou elle se sourit jamais peut-être? Elle utilise le dessin pour se couper du monde extérieur, et se focaliser sur ses propres pensées. Après, un rien me fait sourire, une bêtise, une blague, un dessin, même un souvenir. Après, disons que je préfère rester positif et être débordant d'énergie. J'aime bien faire sourire les autres et j'hésite pas à me montrer plutôt tactile, enfin, quand la situation le permet, ce qui n'est pas le cas ici. Toutefois, j'essaye d'avoir les bons mots pour rassurer les gens, mais avec elle, c'était différent à nouveau, car vu qu'elle pouvait lire mes pensées, je n'avais pas besoin de parler. Alysse est vraiment une personne particulière, mais je n'allais quand même pas la laisser seule, surtout qu'elle prend la défense des gens qui se moquent d'elle, c'est touchant. Cependant, personne ne naît comme ça, il a dû se passer quelque chose pour qu'elle soit ainsi... mais quoi? Quelque chose me dit qu'il est bien trop tôt pour lui demander, elle n'allait quand même pas se confier à un inconnu dès la première rencontre, c'est certain.

Je restais curieux de la fille qui était en face de moi. Elle n'était pas méchante, juste timide, avec le fait qu'elle lise dans les pensées des gens, ça fait d'elle un monstre? Pour moi, c'est une fille comme une autre, avec son histoire et puis c'est tout. Ça change de mes habitudes de manger avec une autre fille que ma sœur, surtout que mes potes n'ont pas été très gentils avec elle, alors que je suis sûr qu'ils n'ont fait que suivre l'avis du public. A la description de mon pouvoir, elle fit une drôle de grimace. M’interrogeant sur sa réaction, je ne dis cependant rien. Elle se contenta de manger tranquillement son assiette, répondant simplement.

-Je vois...

Elle était peu bavarde mais ce n'est pas grave, je ne pouvais pas lui en vouloir pour si peu, et, quelque part, je m'y attendais, vu sa réaction dans les escaliers. Mangeant aussi mon plat principal, la viande était bonne et bien cuite, mais ce n'est pas le repas qui me préoccupait le plus, mais la personne devant moi qui continua à parler.

-Oh et je suis dans le club d’art pour répondre à ta question.

Oh, le club des arts! J'en avais parlé quelques instants auparavant, si elle y est, je devrais peut-être le rejoindre aussi, ça peut être sympa! Cependant, elle ne m'avait pas regardé dans les yeux, montrant qu'elle n'était pas totalement à l'aise avec moi. Hochant la tête, je me disais que c'était peut-être une bonne idée d'être dans le même club, sachant que j'avais déjà songé à rejoindre un club auparavant, et puis, au moins, on pourra s'amuser ensemble. Souriant en coin, je lui répondis d'une voix douce.

-Ça te gênerai si je rejoignais le club aussi? On pourra s'amuser ensemble si tu veux. J'aime bien passer du temps avec toi, t'es plutôt timide, mais loin d'être désagréable, ça change des gars de ma classe. D'ailleurs, si j'avais encore des tartelettes à la fraise, je t'en aurais donné volontiers.réfléchit quelques instantsC'est ça! Tu me fais penser à l'odeur des tartelettes aux fraises, j'adore ton parfum, mais promis, je te croquerais pas.

Je lui fis un petit clin d'oeil. Je suis pas un mangeur d'humain, loin de là, c'est juste qu'elle sent tellement bon! Ça me rappelle des souvenirs. Après, elle risque de comprendre que j'étais dans le coup pour le vol des tartelettes aux fraises quelques semaines avant. C'est pas grave, de toute façon, elle ne va pas me juger pour si peu, si? Je doute qu'elle voudra jouer avec moi comme je le fais avec Miya, mais Alysse est différente, elle est moins froide et plus timide, c'est une femme dont on a envie de prendre soin, mais sans la toucher.

Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 18126
Emploi/club* : club d'arts
Dim 11 Nov - 11:05
Un gentil
garçon
click
Alysse & Nolan
« Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà! »Voilà que le jeune homme face à lui s’était mis en tête de rejoindre le club où elle était. Le souci c’était qu’il était aussi bavard en pensée qu’en parole,  bien la première fois qu’Alysse voyait quelqu’un comme ça. A lui seul c’était comme si cinq personnes étaient dans la pièce en plus. Quelle drôle idée il avait de vouloir venir au club d’art juste pour jouer avec elle. Bien la première personne  à vouloir faire ça.

-Ça te gênerai si je rejoignais le club aussi? On pourra s'amuser ensemble si tu veux. J'aime bien passer du temps avec toi, t'es plutôt timide, mais loin d'être désagréable, ça change des gars de ma classe. D'ailleurs, si j'avais encore des tartelettes à la fraise, je t'en aurais donné volontiers. C'est ça! Tu me fais penser à l'odeur des tartelettes aux fraises, j'adore ton parfum, mais promis, je te croquerais pas.

Pour le coup Alysse en avait les yeux écarquillés et rougit un peu. Que quoi hein ?! Le cerveau de la jeune fille venait de bugger à sa dernière phrase. Elle rougit encore un peu plus en baissant son regard :

-C’…C’est juste l…la bouteille qu…que j’ai sur moi…

En tout cas le parfum de la jeune fille avait l’air de lui plaire, ça lui faisait un peu plaisir, c’était la première fois que quelqu’un la complimentait sur ça, et ça la gênait aussi.

-E...Et non ça ne me gênes pas…et…m…merci.

Que dire de plus… ? Un détail lui revient l’esprit :

-J…j’ai entendu dire que tu avais une s…sœur ?

Elle en avait entendu parler des Drake, au niveau réputation ils commençaient à ressortir du lot. Le soucis c’est qu’on ne savait jamais si c’était le frère ou la sœur qui avait fait une bêtise à cause du fait qu’ils partageaient le même nom. Mais avec le journal on savait toujours les faits en détail. Comme pour l’histoire du vol de tartelettes en fraterie. Quelle drôle d’idée. Un mini sourire apparut sur ses lèvres à cette idée.
Elle avec sa sœur c’était loin d’être la même chose. Elles ne s’entendaient pas, ou plutôt sa sœur ne pouvait pas la voir en peinture,  et depuis qu’elle était partie à l’étranger dans une école religieuse elle ne l’avait jamais revue.

-M…Moi la mienne…est partie très loin depuis quelques années et  je n’ai plus de nouvelles depuis. Tu as de la chance de l’avoir…à côté.

©️ 2981 12289 0

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Nolan Drake
Délégué de la 1-C
avatar
Réputation classe* : 100
Terra : 7093
Ven 16 Nov - 2:08
Alysse Evans & Nolan Drake
Je viens à peine de vous rencontrer et je vous aime déjà!
Tiens, apparemment mes mots ne l'ont pas laissé indifférente, car je la voyais rougir. Elle n'était quand même pas gênée parce que je lui avais dit qu'elle sentait bon, si? Faut dire qu'en plus d'avoir une odeur sucrée qui me plaisait, elle me rappelait des souvenirs, ça en est presque enivrant. Bon après, je ne mange pas d'humain, et pourtant, l'odeur de fraise me donner envie de goûter. C'est donc ça, être belle à croquer? Rien à voir sans doute, c'est juste un parfum, ça ne change pas une personne du tout au tout, un parfum, voyons. Faut que j'arrête de penser à tout ça, elle risque d'avoir peur de moi après, et ce n'est pas le but.

-C’…C’est juste l…la bouteille qu…que j’ai sur moi…

Oups, je l'avais réellement gêné apparemment, elle bégayait plus qu'avant. Ça serait dommage qu'elle ne me parle plus juste parce que j'ai dit qu'elle sentait bon. Sa réaction est plutôt mignonne en fait, mais la pauvre, elle qui avait du mal avec les interactions sociales, ça ne devait pas être une partie de plaisir. Dans un ultime effort, elle continua de me parler, toujours en bégayant, mais elle me parla. J'appréciais beaucoup l'effort qu'elle faisait.

-E...Et non ça ne me gênes pas…et…m…merci. J…j’ai entendu dire que tu avais une s…sœur ?

Chouette! Je pouvais donc la rejoindre au club des arts, la joie pouvait se lire sur mon visage. C'est cool, on allait pouvoir passer du temps ensemble, peut-être qu'avec moi, elle saura délier sa langue avec les autres, ou au moins avec moi, je reste convaincu qu'elle est sympa et qu'elle doit avoir des choses à raconter. En plus, elle avait parlé de ma soeur, preuve qu'elle connaissait quand même les gens du pensionnat, à moins que ça soit la réputation de la famille ici, au choix. Faut dire qu'on met souvent le bazar dans nos classes respectives, mais ça ne nous empêche pas d'être délégués. Et puis, le vol des tartelettes, elle a dû en entendre parler, les rumeurs se sont vites répandues sur notre culpabilité, même si on ne sait pas fait chopper officiellement, par conséquent, pas vu, pas pris. Et ouais, ça marche comme ça et j'en suis bien content! Serais-ce un sourire qui avait fait son apparition sur le visage de la jeune femme? Je savais qu'elle pouvait sourire, c'est sûr! Il suffit juste de trouver le bon sujet de conversation pour qu'elle le garde. Je la laissais donc parler, ne voulant surtout pas l'interrompre.

-M…Moi la mienne…est partie très loin depuis quelques années et je n’ai plus de nouvelles depuis. Tu as de la chance de l’avoir…à côté.

C'est triste, ce qu'elle venait de dire. Elle avait une sœur aussi mais elle ne lui parlait plus... c'est vrai que si Miya faisait de même, je ne serais pas dans mon assiette. Pour essayer de rendre la conversation plus joyeuse, je faisais part de mon optimisme à toute épreuve, avec un grand sourire et des étoiles dans les yeux.

-Oui, Miya est ma soeur, elle est super gentille et souriante avec moi, je sais pas si tu l'as déjà vu, mais faudrait que je te la présente. On fait la paire elle et moi. En tout cas, pour ta soeur, j'espère qu'elle reviendra te parler, ça serait dommage... tu n'as jamais pensé à savoir ce qu'elle est devenue, peut-être qu'elle aimerait te revoir aussi!

Je regardais Alysse dans les yeux avec un sourire chaleureux. En situation normale, je lui aurais bien tapoté l'épaule, et ce n'est pas l'envie qui me manquait, mais dès que je voulais la toucher, j'avais encore les événements de ce matin en tête, ce qui me coupa toute envie. Oui, j'avais retenu la leçon, mais ça restait quand même une lutte intérieure. En tout cas, je savais de quoi je parlais, j'étais quand même venu à Ereno juste pour Miya, parce qu'elle me manquait et qu'elle a toujours été gentille avec moi. Ne m'arrêtant plus, je continuais à lui parler, d'une voix douce.

-En vrai, tu es la première fille en dehors de ma sœur, avec qui je mange. J'ai bien mes amis mais... ça me chagrinait un peu de te voir seule, du coup,j'ai eu envie de te connaître. Je parle tout le temps, mais j'essaye toujours de mettre une bonne ambiance. Même toi, P'tite Fraise, t'as le droit d'avoir la pêche.

Oui, je lui avais donné un surnom, c'était plutôt mignon en soit, rien de méchant! Je sais pas si ça allait la faire rougir ou non, mais j'adore taquiner, c'est un fait. Et puis, c'est plutôt affectif, en plus de dire à une fraise qu'elle pouvait avoir la pêche. J'entamais désormais ma salade de fruits en guise de dessert. Elle était bonne et bien sucrée, ça faisait du bien, c'était rafraîchissant. J'attendais aussi la réaction d'Alysse, j'étais curieux de voir sa réaction, même si j'espère qu'elle n'allait pas se vexer ou se replier sur elle-même suite à ma liberté de lui donner un surnom.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: