Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 21276
Emploi/club* : club d'arts
Mar 17 Juil - 10:14
Salle du club d’art
Alysse & Saiko
Quand l’art prend vie

Alysse était assise sur son tabouret à faire un crayon. Tous les mercredis et vendredi après-midi il y avait les clubs. Alysse avait rejoint le club d’art pour faire plaisir à son professeur et aidait les élèves qui étaient en train de le former.

La salle d’art était une salle normale, la fenêtre était souvent ouverte pour aider les peintures à sécher. Des peintures étaient entreposées contre les murs, éclairés par les rayons du soleil. Des blocs de pierre avaient été mis dans un  coin pour les sculpteurs, des chevalets étaient répartis partout dans la salle.  Le club de photographie avaient exposés de part et d’autres sur les murs leurs photos pour servir de modèles. Des affiches avaient été rajoutées un peu partout dessinées par des membres du club d’art. Des tâches d’encres se retrouvaient partout sur le sol, certains avaient fait des aquarelles dessus.

Alysse n’aimait pas beaucoup y venir car elle trouvait qu’il y avait beaucoup de gens, mais au fond, tous étaient tellement préoccupés par leurs œuvres que cela ne la dérangeait pas. Ils avaient un certain vide dans l’esprit, une joie rayonnait dans leurs esprits. Cela l’apaisait, en plus il n’y avait aucun risque qu’elle ne se fasse toucher par quelqu’un. Elle pouvait dessiner tranquillement, dans son monde, sans que rien ne dérange cette paix si agréable.

La jeune femme était tranquillement en train de dessiner un paysage campagnard, elle aimait bien alterner les matières : avec le fusain, le crayon à pied, le crayon couleur etc… Elle avait bien envie de colorier son dessin avec de l’aquarelle pour donner un bel effet. La jeune femme aimait beaucoup aussi le faire au crayon de couleur, cela donnait l’impression d’un rêve, de quelque chose de naïf, c’était très contraire à son état d’esprit. On pouvait presque rentrer dans ce paysage si idyllique.

Ce qui était drôle c’était que dans cette salle d’art, la magie était à l’œuvre partout. Certains élèves utilisaient leurs pouvoirs pour faire voleter les pots d’eau et de peinture pour peindre. Des hybrides utilisaient leurs attributs pour peindre, que ce soit avec leur queue qu’ils utilisaient comme un pinceau.  Pour autant elle aurait été incapable de nommer les gens qui étaient dans la salle avec elle. Tout le monde était dans son petit monde et cela allait très bien.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Saiko Tatsuki
Élève de classe 2-A
avatar
Réputation classe* : 30
Terra : 16543
Emploi/club* : club d'arts
Mar 17 Juil - 11:53
La jeune fille au cheveux d'argent est assise sur son tabouret. Elle semble un peu perdue, car en effet elle est nouvelle dans l’établissent. Alysse qui sait sans doute ceci au vu de leur classe commune.

Elle est à mi-chemin entre la recherche d’inspiration et une certaine gêne. Son regard ne peut s’empêcher de regarder tout ces gens autour d'elle. Elle prendra par la suite délicatement son pinceau tente tant bien que mal de ce concentrer. Elle passe sa main gauche dans ses cheveux venant replacer sa mèche illuminé et éclatante avec ces quelques rayons du soleil qui pénètre dans la classe.

"Je me demande vraiment ce que je vais peindre... Et il y a tant de monde.."

C'est après ce mouvement qu'elle posera cette main sur sa hanche, réfléchissante toujours. Lui donnant une allure très sérieuse... Ses habits formels ne semblent pas arranger l'image qu'elle dégage.
Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 21276
Emploi/club* : club d'arts
Mer 18 Juil - 12:56
Salle du club d’art
Alysse & Saiko
Quand l’art prend vie

Alysse était tranquillement dans ce monde coloré qui était le sien, elle dessinait doucement quand on entendit des cris retentirent dans les salles alentours. La jeune femme haussa les sourcils sceptiques. Elle suspendit son trait à l’aquarelle, des tâches sur les doigts, le visage et son tablier.

Incapable d’expliquer ce qui pouvait provoquer des cris elle ne s’inquiéta pas spécialement, se disant que c’était une simple attaque de classes l’une contre l’autre. Le bruit d’objets qui se cassaient , de chaises renversées  étayaient cette hypothèse alors elle se remit tranquillement à peindre sans se douter de la catastrophe qui se dirigeait vers eux.

Et quelle catastrophe ! Il s’agissait d’animaux emprisonnés pour le cours d’Etudes des Créatures magiques. Oh cela pouvait certes sembler cruel au premier abord mais ce n’était pas pour rien qu’ils avaient été mis en cage. Et tous les élèves qui avaient eu cours récemment connaissaient ces affreuses bestioles.

Il ne fallait pas se laisser attendrir par ces créatures qui ressemblaient à une petite boule de coton, avec leur queue de démon et leurs ailes du même aspect elles n’étaient pas aussi mignonnes qu’au premier abord. Leur sourire cachait deux crocs qui leur permettaient d’attaquer tout ce qui lui tombait sous la dent.  Leurs petites antennes qui bougeaient dans tous les sens servaient à sentir les vibrations de l’air et prévenir tout danger pour les attraper. Et ces créatures relâchaient accidentellement par un élève étaient en train de chercher de se venger de ceux qui les avaient emprisonnés. Retournant les salles les unes après les autres, mettant les classes sans dessus dessous elles cherchaient également de quoi se nourrir.

La chose étant, c’est qu’il  était impossible de les enfermer dans la salle, elles mangeaient les portes, sautaient par les fenêtres. Les fenêtres de chaque classes avaient été protégées par les professeurs d’ailleurs pour éviter que les créatures ne puissent sortir et mettre la pagaille en ville. Et comme si ce n’était pas le seul problème les créatures avait grignotés les fils des alarmes, ce qui rendait les autres incapables de prévenir la classe suivante du danger qu’ils risquaient. Malignes ces bestioles non ?

Alors imaginait la panique de ceux qui étaient dans le club d’art quand ils virent cinq petites créatures pelucheuses qui essayaient de mâchonner leurs œuvres, renversant tout ce qui se trouvaient à leur portée à même le sol et essayant de s’en prendre aux jeunes artistes qui criaient. Les toiles même celles contre les murs subissaient des jets de peinture et d’eau intempestifs, les  élèves criaient, les chaises se renversaient et tout cela sous les ricanements des petites créatures.

En tout cas pour Alysse qui était dans la salle, regardant tout cela les yeux écarquillés, il fallut quelques minutes pour que son cerveau passe de « passif » à passablement énervé, la gentillesse en elle se fut reléguée au second plan, ces trucs étaient en train d’essayer de manger son dessin.  La jeune femme prit son cahier et comme si ce dernier était une batte de baseball envoya la petite créature en herbe dans les airs. Cette dernière finit dans les cheveux de Saiko. Alysse s’excuserait plus tard, surtout qu’à cause d’elle, la bestiole était en train d’essayer de manger les cheveux de la nouvelle.
La grande question était, comment une dizaine d’élèves allaient-ils pouvoir maîtriser ces petites teignes de créatures qui étaient agiles, sauter pour éviter les sorts, voler quand il s’agissait d’attaques terrestres, et mordaient jusqu’au sang quand quelqu’un réussissait à les attraper dans ses mains, sans du matériel spécialisé ?

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Saiko Tatsuki
Élève de classe 2-A
avatar
Réputation classe* : 30
Terra : 16543
Emploi/club* : club d'arts
Mer 18 Juil - 22:31
Elle observait les étranges créatures s'introduire dans la salle... Celle-ci ne semblait pas y prêter attention... Elle pensait sans doutes que c'était une mauvaise blague ou je ne sais pas trop quoi d'autre... C'est quand elle vit le certain stress et énervement de ses camarades qu'elle commença à se poser des questions. Cependant elle était bien trop obstinée à peindre quelque chose... Son pinceau semblait gorgée de rouge... Et c'est au moment ou celui-ci prit le contact avec la toile que la créature s'accrocha à ses cheveux ! Elle poussa un petit crie de terreur sentant quelque chose qui voulait lui manger ses cheveux ! Elle ne cessa d'envoyer percuter son pinceau comme si c'était un couteau derrière elle à l'aveuglette afin de faire lâcher cette créature, s'agitante dans tout les sens  !  


Aaaaah ! C'est quoi de ces trucs ?! Ils veulent me mangeeeeeeeeeeeer !

La bête finie par lâcher prise ! C'est alors que Saiko fusa dans un coin de la classe son pinceau toujours à la main comme si elle tenait une arme ! Elle regardait tout le monde l'air paniqué.. Son regard s'orientait vers Alysse qui lui avait lancée celui-ci dans les cheveux afin de voir ce qu'elle faisait au milieu de toute cette anarchie !
Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 21276
Emploi/club* : club d'arts
Jeu 19 Juil - 13:34
Salle du club d’art
Alysse & Saiko
Quand l’art prend vie

-Aaaaah ! C'est quoi de ces trucs ?! Ils veulent me mangeeeeeeeeeeeer !

Et Saiko se débattit, c’est ainsi que la jeune femme se retrouva à menacer les bestioles avec un pinceau. Tout le monde était en pleine bataille, les chaises volaient, les élèves criaient, les armes apparaissaient quand cela pouvait se faire avec les pouvoirs, d’autres pleuraient. Certains se retrouvaient sur les bureaux, Alysse voyait les gens se faire entourer par les épées des autres tandis que les créatures se dissipaient et revenaient à la charge.

Là tout de suite la jeune femme ne se souvenait plus du tout de son cours sur ses créatures, elle essayait juste de maintenir ses chefs d’œuvres loin de leurs crocs.  Bon ! Elle était la déléguée des classes 2-A elle devait bien faire quelque chose… sauf qu’Edd n’était pas là et qu’elle n’avait pas d’idée de quoi faire. Il n’avait rien, pas de filets… pas de pièges…. Pas d’armes ou presque… et les chaises commençaient à manquer.

Se raclant la gorge la jeune femme essaya de dire d’une voix forte :

-Heum… votre attention s’il vous plaît….


Mais cela ne ressortie que sous la forme d’un couinement, la jeune femme toute timide et mal à l’aise avait les joues rouges et le regard baissé. Et évidemment dans la panique personne n’écoutait la pauvre jeune fille qui avait pourtant une idée de comment se sortir de cette situation, si on l’écoutait.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Saiko Tatsuki
Élève de classe 2-A
avatar
Réputation classe* : 30
Terra : 16543
Emploi/club* : club d'arts
Dim 22 Juil - 15:01
Saiko était concentrée à contenir les attaques de ces bestioles, comme elle le pouvait. Elle se contentait bien sûr de les repousser ou de leur donner des malheureux coups de pinceau ! De plus voir tous ces gens s'agiter autour d'elle la rendaient toujours plus stressée. Elle regardait parfois de gauche à droite et puis même la fenêtre ! C'était à croire si elle n'allait pas faire le grand saut. C'est quand Alysse prit la parole qu'elle dirigea son attention sur elle..

Elle ne va jamais arriver à avoir l'attention de tout le monde...

C'est soudainement que Saiko ravala sa salive avant de hurler dans la classe afin de capter l'attention de tout le monde, pointant ensuite Alysse du doigt. Elle détestait attirer l’attention des gens mais là.. Il en allait de sa survie personnelle !
Revenir en haut Aller en bas
Alysse Evans
Délégué de la 2-A
avatar
Réputation classe* : 60
Terra : 21276
Emploi/club* : club d'arts
Mer 25 Juil - 13:34
Salle du club d’art
Alysse & Saiko
Quand l’art prend vie

Même Alysse qui était sur le bureau cligna des yeux quand Saiko, la si discrète et froide jeune femme se mit à crier.
Pour le coup elle ne s’y attendait pas. Encore plus quand elle la pointa du doigt. Alysse mit quelques minutes à redémarrer son cerveau pour réfléchir à ce qu’elle voulait dire, ah oui, quelque chose qu’elle s’était rappelé sur les créatures.

-Il faut juste… en blesser une…juste une, qu’elle saigne et heu… si je me souviens bien….c’est une espèce cannibale alors euhm…je… il faudrait….juste une blessure pour qu’elles se précipitent sur celle qui est blessée et voilà quuoi…on pourrait tous les attraper d’un coup…enfin…euhm…je veux dire….voyez.

La jeune femme avait les joues rosies, le regard baissé, elle n’était pas un exemple là tout de suite de courage, d’assurances et de respect mais en tout cas on ne pouvait pas lui reprocher son intelligence. Elle ajouta doucement :

-Essayez de prendre des choses pointues comme les ciseaux pour les transpercer, même un peu, juste un filet de sang suffira.

Et pour le prouver elle prit elle-même un ciseau extrêmement pointu qui servait à découper du papier cartonné. A certains endroits se trouvait des objets comme des cuters, des ciseaux de toutes sortes, et quelques autres objets du même genre.
Restez à savoir si cela suffirait…

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Ma fiche Mes liens
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: